dimanche 14 juillet 2024

Comme Versailles, ces quatre équipes de National 2 ont joué une demi-finale de Coupe de France

À lire

Avant Versailles, seulement quatre équipes de nationale 2 avait créé cet exploit : atteindre les demi-finales de la Coupe de France. Chacune de ces équipes ont des histoires exceptionnelles, de Quevilly à Montceau-les-Mines ou encore de Rumilly à Calais, voici les équipes qui ont profité de la magie des coupes.

Proche du dépôt de bilan, Calais se hisse en final de Coupe de france

Calais RUFC- 1999/2000

Comment entamer le 21ème siècle d’une meilleure maniere que par une folle épopée en Coupe de France ?

Calais, alors en nationale 2, a fait rêver, cette année-là, tout le peuple calaisien. Avant de disputer et malheureusement perdre en finale contre Nantes, c’est avant tout l’histoire d’une épopée sensationnelle.

La veille des 32ème de finale contre le LOSC, le président du CRUFC annonce que le club est proche du dépôt de bilan et que s’ils ne gagnent pas contre Lille, le club est mort. Comme un symbole, le lendemain, c’est au penalty que Calais s’impose et continue cette belle aventure. Ils vont par la suite gagner en 16ème de finale contre Langon-Castet (3-0), avant d’éliminer Cannes au penalty, Strasbourg (2-1) un club de l’élite, avant d’affronter Bordeaux avec tous ses internationaux.

Le match tient ses promesses, les deux équipes se tiennent au coude à coude jusqu’aux prolongations. Et c’est à ce moment que la magie opère. Calais ouvre le score à la 99e avec un but de Cédric Jandau. Les Bordelais reviennent vite au score, mais comme si tout cela était écrit, l’équipe de quatrième division française arrive à arracher la victoire dans les toutes dernières secondes du match.  

Quevilly, habitué des beaux parcours

US Quevilly 2011/2012    

Comme Bergerac en 2022, Quevilly a éliminé sur son chemin deux équipes de Ligue 1 sur son chemin (US Boulogne et le Stade Rennais). Mais c’est arrivé en demi-finale contre le PSG que le rêve normand a pris fin. La rencontre se déroule à Caen, au stade d’Ornano. Le jeune club résiste bien jusqu’au seul et unique but de cette rencontre de Erding, sur une passe de Giuly à la 51ème minute de jeu. L’entraîneur de l’époque, Régis Brouard, disait après le match : Je n’ai aucun regret car l’équipe a fait le match qu’on pouvait attendre d’elle”.  Mais l’US Quevilly n’en avait pas fini des beaux parcours en Coupe de France. En effet, deux ans après, alors que l’équipe était en national, le club normand s’est hissé jusqu’en finale contre l’Olympique Lyonnais.

Montceau, du jamais vu pour une équipe de CFA

Montceau-les-Mines 2006/2007

Fraîchement promu en CFA, le club bourguignon à créé cette année-là, un exploit jamais réalisé par un club de cette division. Le club a réussi à arriver jusqu’en demi-finale de Coupe de France, avec un parcours digne des plus grandes épopées. Au huitième tour de coupe face à Montluçon, le club de Saône-et-Loire s’en est tiré après un match rocambolesque qui se finit au bout de 10 penaltys et 5-5 après les prolongations. Par la suite, le club est notamment allé battre les Girondins de Bordeaux et le RC Lens, à l’époque second de Ligue 1. Ce beau parcours s’arrêtera à domicile, contre sochaux au bout des prolongations (0-2). En plus d’une demie finale historique, le club s’est refait une santé financière durant cette campagne, en remportant 550 000 euros de prime de victoire de la part de la FFF.

Rumilly, une histoire de tirs au but

Rumilly-Vallières  2020/2021         

Dernier en date, le parcours de Rumilly est tout aussi touchant que ces derniers. Club amateur de Nationale 2, est sorti indemne de trois séances de tirs au but, tout en étant épargné par les tirages au sort, ce qui n’enlève rien à son mérite. Une très belle victoire contre Toulouse en quart de finale restera notamment gravée comme l’une des plus belles victoires de ce club. Son aventure s’arrête contre l’AS Monaco avec une défaite 5-1.

> Le tirage au sort des demi-finale

Versailles (N2) – Nice (L1)

Bastia (L2) ou Nantes (L1) – Monaco (L1)

Résultats des quarts de finale :

Monaco (L1) – Amiens (L2) 2-0

Bergerac (N2) – Versailles (N2) 1-1 (tab)

Nice (L1) – OM (L1) 4-1

Jeudi (21h)

Nantes (L1) – Bastia (L2)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi