lundi 26 février 2024

Comment Denis Bouanga a conquis l’Amérique

À lire

Meilleur buteur de la saison régulière de MLS avec le Los Angeles FC, finaliste du championnat, battu par Columbus Crew, l’ancien attaquant des Verts, Bouanga ne pouvait pas espérer mieux en traversant l’Atlantique.

25 buts en 36 matches (37 toutes compétitions confondues), deuxième au trophée MVP du meilleur joueur de MLS de la saison, l’attaquant international gabonais de 29 ans, passé par Lorient, Strasbourg, Tours et Nîmes, parti de Saint-Etienne il y a deux ans sur une descente en L2, s’est donné les moyens de revenir en France par la grande porte. Sous contrat jusqu’en décembre 2025 avec la franchise de Los Angeles, son nom était déjà évoqué pour le Mercato hivernal, du côté des Verts justement en cruel manque d’efficacité.

À LIRE AUSSI : toutes les actus transferts de vos clubs dans notre mag

Retrouver son coéquipier gabonais PEA à Marseille ?

S’il refusait d’évoquer la possibilité d’un come-back en France, sans l’écarter pour autant, Denis appréciait le cadre de vie que lui offre depuis l’été 2022 la franchise californienne en plus d’un salaire de 2 M€ annuels. Malgré la déception d’une défaite en finale qui le prive d’un second titre d’affilée, au moment de partir en vacances, le bilan était plus que positif :

« En partant là-bas, j’avais privilégié la confiance d’un club qui me voulait. J’ai toujours préféré descendre de niveau, ce qui peut être considéré comme ça en passant de L1 à la MLS, mais pour rejoindre un projet où j’ai un vrai rôle à jouer, où je ne suis pas un second choix. J’aime trop le football pour ça. Au final, si ça s’est aussi bien passé, c’est aussi parce que dans la vie, tout allait bien pour ma famille et moi. On est en Californie, il fait beau, notre cadre de vie est privilégié. Même si ma famille en Europe me manque. »

Avec ses coéquipiers Giorgio Chiellini, l’emblématique défenseur italien, l’international mexicain Carlos Vela-à qui il a été à un but de chiper le record de 38 buts inscrits sur une saison -, après avoir accueilli le Gallois Gareth Bale la saison passée, Bouanga a aussi été finaliste de la Ligue des Champions de la Concacaf tout en étant meilleur buteur (7 buts). De quoi éviter d’entretenir des regrets, ceux de n’avoir pas répondu aux sollicitations du Stade Rennais par exemple avant de tenter le pari US.

Bouanga marque but sur but en MLS

« Avant de finir ma carrière, je voulais avoir la possibilité de jouer à l’étranger ! » C’est fait, et bien fait malgré ses larmes du 9 décembre dernier, au milieu du lower.com Field de Columbus, qui vont vite sécher face aux sollicitations qui ne vont pas manquer de déferler d’ici à la fermeture du Mercato hivernal. En Ligue 1, ils sont nombreux à l’avoir à l’œil.

Transféré à LA pour 4,5 M€ en 2022, valorisé le double aujourd’hui, il a le profil du joker idéal pour plusieurs clubs dont l’OM où son compatriote et coéquipier de la sélection du Gabon, Pierre-Emerick Aubameyang ne cesse de lui faire des appels du pied. Déjà sur les tablettes phocéennes il y a deux ans, cette fois pourrait être la bonne pour un Manceau définitivement décomplexé par son escapade US.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi