lundi 4 mars 2024

Comment Michel Le Milinaire a écrit la légende du Stade lavallois

À lire

Décédé à l’âge de 92 ans début décembre, Michel Le Milinaire, légendaire entraîneur du Stade Lavallois entre 1968 et 1992, reste l’âme du club.

Il était surnommé « le Sorcier » ou « le Magicien » et avait été désigné à deux reprises (1979 et 1983) meilleur entraîneur de Ligue 1 par France Football. Modeste joueur amateur, il entraînait la réserve quand il avait été propulsé à la tête de l’équipe première en 1968. Celle-ci évoluait alors en CFA. Huit ans plus tard, les Mayennais étaient en Ligue 1 !

« Pour moi, c’est une légende, estime Joël Fréchet, joueur de Laval à la fin des années 90. Le club devrait lui faire une statut. Amener un club de régional au niveau professionnel, il n’y en a pas beaucoup qui l’ont fait : Guy Roux à Auxerre, Pascal Dupraz avec Gaillard… ».

À LIRE AUSSI : toute l’actualité des transferts dans votre mag

Le Milinaire légende de la Ligue des Champions avec Laval

Monté en Ligue 1 en 1976, Laval avait ensuite été européen en 1983 grâce à une formidable 5ème place en championnat. L’exploit face au Dynamo Kiev en 32èmes de finale de la Coupe de l’UEFA (00, 10) a marqué toute une génération. L’un des joueurs de l’époque, Loïc Pérard, a évidemment vécu comme un choc l’annonce du décès de Michel Le Milinaire :

« On était restés très proches, tant sportivement que personnellement. Je l’appelais souvent pour prendre des conseils, que ce soit au niveau du foot ou pour des questions plus personnelles. On l’appelait « Mimi », il a profondément marqué la ville et le club. »

Le Stade Lavallois entend bien faire vivre cet héritage : « Des choses seront forcément amenées à porter son nom, a expliqué le président Laurent Lairy. On va l’immortaliser à jamais. » En passe d’être rénové, le stade Francis Le Basser pourraitil être amené à devenir le stade Francis Le Milinaire ?

À LIRE AUSSI : Laval, le coup de boost de la Ligue 1

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi