lundi 3 octobre 2022

Comment Pascal Praud (CNews), l’ancien journaliste sportif, en est venu à détester le foot

À lire

Animateur vedette de CNews, Pascal Praud a commencé dans le foot, mais… ne veut plus en parler.  Il va même jusqu’à le détester et il nous dit pourquoi.

Après vingt ans passés à TF1 comme journaliste football au côté de Thierry Roland (avec lequel il présentait l’émission Telefoot), Pascal Praud a fait un passage compliqué au poste de directeur général du FC Nantes (2008/2010).

Un passé que celui qui est devenu l’un des animateurs vedettes de CNews, ne veut plus aborder. Conservateur (dernièrement, il déclarait au magazine Le Point : « Je suis hyperconservateur sur la culture, l’histoire, l’autorité et la sécurité. Je ne reconnais plus la France dans laquelle j’ai grandi. Parce que la transmission ne s’est pas faite. »), il n’aime pas ce que le football est devenu. Une bonne raison pour ne plus s’y intéresser et même refuser d’en parler. Enfin presque…

« Il y a trente ans, j’ai choisi le foot par facilité, j’ai mis du temps à m’en sortir… »

Bonjour Pascal, si on parlait un peu de vos premières amours, le football…

Ah… Mais je ne parle plus de foot !

Pourquoi ?

J’ai mis 30 ans (sourire) à en sortir et je n’ai pas envie d’y revenir. Le foot, c’est de l’histoire ancienne…

Des mauvais souvenirs ?

Non, pas spécialement… J’ai pris beaucoup de plaisir à suivre le foot pendant 25 ans, mais ça s’arrête là. A l’époque déjà, je me faisais régulièrement chambrer par Thierry Roland parce que je ne regardais pas les matchs. C’est d’ailleurs étonnant de voir comment le foot a pu autant occuper ma vie il y a trente ans pour en arriver là aujourd’hui…

Comment en êtes-vous arrivé à traiter le foot sur TF1 justement ?

Par facilité… Je suis arrivé à TF1 en 1988 et je voulais être journaliste. J’étais surtout attiré par la politique et on m’a dit qu’il y a avait de la place aux sports. J’ai tout de suite vu que ce serait plus facile. A l’époque, j’aimais bien le foot, j’y avais d’ailleurs joué quand j’étais petit, à Nantes, ma ville.

Vous avez quand même occupé le poste de directeur général du FC Nantes entre 2008 et 2010…

Je sais que j’ai été mauvais à Nantes ! Mais on apprend de ses erreurs et j’ai beaucoup appris. Je ne veux pas en parler. Je sais que la situation du club est compliquée, que Kita ne fait pas l’unanimité, mais je ne veux plus parler de ce club.

« Je ne me retrouve pas dans le foot aujourd’hui (…) Les joueurs sont des météorites dans les clubs, le niveau de jeu en Ligue 1 est d’une faiblesse technique affligeante ! »

Pourquoi le foot ne vous intéresse-t-il plus à ce point ?

Je ne me retrouve pas dans le foot d’aujourd’hui. J’aimais le foot des années 80, 90, quand les joueurs étaient fidèles à un club, quand les gros clubs historiques étaient présents. Pas ce qu’il est devenu. Après, j’ai décroché. Aujourd’hui, les joueurs sont des météorites dans les clubs, le niveau de jeu en Ligue 1 est d’une faiblesse technique affligeante ! Il m’arrive de regarder des matchs des années 80, cela n’a rien à voir. C’est d’un autre niveau technique !

D’autres sports trouvent grâce à vos yeux ?

Mais je ne regarde pas le sport ! Un peu le tennis… Je n’ai pas regardé les Jeux Olympiques, je ne regarde pas le Tour de France… Ça ne m’intéresse pas ! La seule chose que je regarde à la télé, c’est la Ligue des Champions à partir des quarts de finale.

Donc essentiellement le PSG comme club français…

Oui, je regarde le PSG en Ligue des Champions.

Revenons à Nantes quand même, votre club de cœur. Il est justement l’exemple symbolique de la perte de certaines valeurs dans le foot d’aujourd’hui… Avec Antoine Kombouaré, on est loin du FC Nantes de « Coco » Suaudeau…

On peut sûrement comprendre que les supporters soient en colère. C’est à l’image de ce qu’il se passe dans le foot en général. Mais je le répète, cela ne m’intéresse pas et je n’ai pas envie d’en parler.

Une façon aussi de vous défaire de cette image d’ancien journaliste sportif ?

Sans doute qu’il y a un peu de stratégie, oui.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi