jeudi 29 septembre 2022

Connaissez-vous bien Nikola Jokic, le joker devenu MVP qui ne rigole plus ?

À lire

MVP d’une saison régulière durant laquelle il a porté Denver, Nikola Jokic est au sommet de son art. A seulement 26 ans, le Serbe n’en finit déjà plus de marquer l’histoire de la NBA.

Nikola Jokic est le MVP drafté le plus bas de l’histoire – vrai

Le 9 juin dernier, Nikola Jokic devient le MVP le plus improbable de l’histoire. En plus d’être le premier MVP de l’histoire des Nuggets, le Joker est le MVP drafté le plus bas de l’histoire.

En 2014, c’est en 41ème position que les Nuggets le récupèrent dans l’ignorance la plus totale, pendant une publicité télévisée à l’effigie de Taco Bell…

Nikola Jokic est le joueur européen ayant réalisé le plus grand nombre de triples-doubles en carrière – vrai

Désormais 9ème au classement du nombre de triples-doubles réalisés en carrière, Nikola Jokic est le premier joueur européen dans ce domaine (57). S’il demeure encore bien loin du record en la matière (182, Russell Westbrook), le Joker devance Luka Doncic (36) et Giannis Antetokoumpo au panthéon des joueurs originaires du Vieux Continent.

Il a remporté l’or aux J.O de Rio avec la Serbie – faux

Traditionnel pays de basket, la Serbie fait très forte impression lors des Jeux Olympiques de 2016 à Rio (Brésil). Emmenés par un grand Nikola Jokic, les Serbes sor tent en tête d’un groupe composé des Etats-Unis et de la France. Malheureusement, difficile pour le Joker et les siens de rééditer l’exploit d’une victoire face aux Etats-Unis en finale. Face à Kevin Durant, Kyrie Irving ou encore Paul George, Bogdan Bogdanovic et sa bande chutent sévèrement (96-66) et doivent se contenter de la médaille d’argent.

Pour sa première saison en NBA, il est élu rookie de l’année – faux

Drafté par Denver à l’été 2014, Nikola Jokic réalise une très belle première saison dans le Colorado. Déjà, ses très belles performances face à San Antonio, Charlotte ou encore Toronto attirent l’œil.

En fin de saison, le Joker est au coude à coude avec Karl-Anthony Towns et Kristaps Porzingis pour le titre de Rookie de l’année. Si le pivot de Minnesota rafle finalement la mise, troisième, Nikola Jokic prend tout de même place dans la NBA All-Rookie team. Déjà pas mal pour un 41ème choix !

Son sport préféré est l’équitation – vrai

Petit, Nikola Jokic n’est pas tellement attiré par le basket. Si ses frères le dirigeront plus tard vers la balle orange, c’est à cheval que le Joker passe les meilleurs moments de son enfance. « J’ai toujours aimé le basket, mais quand j’étais gosse jusqu’à 13 ou 14 ans je préférais les courses de chevaux. Je ne m’entraînais même pas tellement au basket. J’allais dans les écuries, pour être un garçon d’écurie. C’était ma vie. Je faisais des courses. Pas en professionnel, mais en amateur. J’ai même fini quatrième une fois. C’était une passion sympa. »

Adolescent, Nikola Jokic connaît de gros problèmes de poids – vrai

A 15 ans, Nikola Jokic est déjà très doué. Alors qu’il mesure déjà 2m08, un obstacle se pose toutefois sur son chemin. Le gamin voue une douce et tendre histoire d’amour avec le… Coca-Cola. Jusqu’à en absorber trois litres par jour ! Capable malgré sa taille de porter le ballon et de trouver ses coéquipiers partout sur le terrain, la forme physique du gamin rend perplexe ses coachs.

Difficile d’imaginer une carrière professionnelle pour ce gamin de 135 kg qui ne parvient pas à réaliser ne serait-ce qu’une seule pompe à l’entraînement. Deux ans plus tard, fini le Coca, à 17 ans, Nikola Jokic devient professionnel, chez lui, en Serbie.

Il rêve de jouer avec les Lakers – faux

Eliminé au 2ème tour des playoffs par Phoenix au terme d’un violent sweep (4-0), la question de son avenir a été posée à Nikola Jokic. Le numéro 15 des Nuggets a été clair. « Si je parviens à gagner le titre aux Nuggets, ça aura une signification plus importante que de le faire ailleurs. »

Nikola Jokic est très attaché à ses statistiques – faux

Toujours tourné vers le collectif, Nikola Jokic ne fait pas particulièrement attention à ses statistiques personnelles. Au contraire d’un Russell Westbrook par exemple, le Joker se contente de faire gagner les Nuggets.

« Je n’y pense plus maintenant (aux statistiques). Bien sûr, quand vous jouez ici, vous avez cela à l’esprit. C’est une ligue de statistiques et de chiffres. Cela reste dans un coin de votre tête mais, pour moi, c’est fini maintenant. J’essaie juste de remporter les matches. » Une autre anecdote est assez révélatrice. Réveillé par son frère alors qu’il vient d’être désigné MVP le 9 juin, le Joker se rendort dans la foulée, comme si de rien était !

Son mentor a signé chez les Warriors – vrai

Coach de Nikola Jokic dans la Ligue Adriatique, Dejan Milojevic rejoindra le staff de Steve Kerr aux Warriors la saison prochaine. Alors que Golden State est à la recherche d’un pivot, certains n’ont pas manqué de faire le rapprochement entre cette embauche et une volonté des Warriors de draguer Nikola Jokic.

Que les fans des Nuggets se rassurent : il n’en est très probablement rien. Le Joker est épanoui à Denver et si les Dubs cherchent bel et bien un big man, ils savent que le Serbe est inaccessible à l’heure actuelle, Milojevic ou pas.

Nikola Jokic est toujours d’un grand calme – faux

Véritable force tranquille sur le terrain, Nikola Jokic donne par moments l’impression d’être un gros nounours que rien ne peut énerver. Pourtant, lui aussi sort parfois de ses gonds. Après plusieurs coups de sifflets litigieux de l’arbitre lors du Game 2 entre les Nuggets et les Blazers comptant pour le 1er tour des play-offs, le Serbe n’a pas mâché ses mots. « Si je suis honnête, je ne sais pas pourquoi quelqu’un voudrait devenir arbitre. ».

Adrien Cornu

Nikola Jokic, le MVP inattendu à découvrir dans France Basket, en vente ici.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi