jeudi 25 avril 2024

Coupe de France : 12 ans après, le rêve fou de l’OL

OL - STRASBOURG (20H45)

À lire

OL – STRASBOURG (20H45)

Parallèlement à son incroyable remontada, l’OL rêve d’ajouter une Coupe de France dans son armoire à trophées. Alors que les Alsaciens sont dans une grande période de doutes, attention toutefois à la jurisprudence 2019.

Le septuple champion de France sait l’importance de gagner cette compétition pour devenir à nouveau européen, tout en marquant l’histoire du club. En pleine confiance, les hommes de Pierre Sage pourront compter sur un stade à guichets fermés, une première cette saison.

Après la séance ouverte au public dimanche dernier, voilà les Gones en pleine confiance et avec des supporters en extase face à cette fin de saison dynamique. Lyon a redonné le sourire à toute sa communauté et c’est désormais une nouvelle semaine parfaite que visent les Gones.

Pour entretenir la flamme du succès, Pierre Sage pourra s’appuyer sur un groupe presque au complet. Mis à part le forfait de Corentin Tolisso, les cadres seront bien présents. L’OL enchaînera après Strasbourg une nouvelle rencontre contre Lens pour viser désormais les places européennes.

Car c’est bien là l’enjeu pour les Gones. Retrouver une coupe d’Europe qui manque tant à toute une institution. Reste à concrétiser l’objectif pour ne rien regretter.

À LIRE AUSSI : toute l’actualité du foot dans vos mags

Pierre Sage vise le maintien avant l’Europe

Loin de l’emballement qui agite un peu le microcosme lyonnais, Pierre Sage reste droit dans son objectif de maintien. Il faut dire que le technicien rhodanien connaît bien le football pour rester calme et prudent face aux aléas du football. Il a rappelé en conférence de presse que les 35 points sont essentiels pour garantir le maintien de l’OL en Ligue 1.

Pour la suite, Sage garde bien sûr la discrétion qui est la sienne et qui plaît. Parce que l’OL avait promis tant de fois l’Europe ces dernières années sans y arriver. Désormais, la modestie et la mère des valeurs du côté du Groupama Stadium. Et pour cause, l’OL revient de loin et souhaite éviter le crash de l’an dernier.

En tout cas, les joueur sont ravis de jouer devant un stade plein. Ernest Nuamah ne cachait pas son excitation de voir les 58 000 places du Groupama Stadium acquises à la cause des Lyonnais.

Quant à Pierre Sage, il a usé d’une malice temporelle assez stratégique pour justifier l’engouement autour de ce quart de finale. « Notre rêve c’est de jouer une demi-finale ». Une façon de rappeler que les matchs sont à prendre les uns après les autres pour l’entraîneur rouge et bleu.

L’OL a une série à poursuivre

L’Olympique Lyonnais a une série à poursuivre et Pierre Sage a bien cette idée en tête. Parce que l’OL, va jouer gros en cette fin de saison alors que ce n’était pas prévu. Pour Sage aussi, c’est l’occasion de s’inscrire dans les pas d’un certain Laurent Blanc ou Bruno Genesio qui avait ramené l’OL avec un bilan comptable mémorable.

Il y a aussi tout intérêt pour l’OL de Textor de trouver sa légitimité au plus vite afin de crédibiliser le projet d’Eagle envers les supporters. L’Américain a d’ailleurs toujours mis la Coupe de France au coeur de ses ambitions. Ramener un trophée à Lyon, 12 ans après le dernier (une Coupe de France justement, gagnée en battant Bordeaux en finale) marquerait à jamais l’histoire du club, pourtant remplie de succès.

Attention toutefois à l’excès de confiance. Il y a 5 ans quasiment jour pour jour (c’était un 28 février), l’OL recevait Rennes en demi-finale de la Coupe de France et se voyait déjà en finale, avant de s’incliner 2-3 au terme d’un match fou. Pire encore, le quelques semaines plus tôt, Strasbourg était venu doucher les ambitions lyonnaises au Groupama Stadium, en s’imposant 2-1 en quart de finale de la Coupe de la Ligue.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi