mercredi 17 juillet 2024

COUPE DE FRANCE : cette fois, l’OM ne veut pas passer à côté

THIONVILLE LUSITANOS - OM (14H30)

À lire

Jérémy Kinot
Jérémy Kinot
Journaliste

THIONVILLE LUSITANOS -OM (14H30)

L’OM entame ce dimanche à Metz, face aux amateurs de Thionville Lusitanos, leur campagne 2024 en Coupe de France. Avec la ferme ambition d’aller au bout et d’effacer le cauchemar de la saison dernière contre Annecy.

24 ans. Cela fait 24 ans que l’OM n’a plus remporté la Coupe de France. C’était en 1989, au terme d’une finale émérite, marquée par le talent de JPP, auteur d’un triplé en finale face à Monaco (4-3). Depuis, les Marseillais sont allés quatre fois en finale (1991, 2006, 2007 et 2016), sans parvenir à soulever le trophée. Mais surtout, les Phocéens restent sur une des pires frustrations de leur histoire dans la compétition : la défaite contre Annecy, tout juste promu en Ligue 2, la saison dernière. Une défaite d’autant plus cruelle que les Phocéens avaient fait le plus dure en éliminant le PSG, avant de s’incliner, au Vélodrome, en quart de finale, face au plus petit club de Ligue 2 ! 

A LIRE AUSSI : les plus belles femmes de footballeurs en photos

Cette saison, Samuel Gigot et ses coéquipiers ont donc un triple objectif : renouer avec une tradition perdue (avec 10 succès, l’OM reste le deuxième club à avoir remporté le plus de trophées, derrière, le PSG et ses 14 victoires), effacer le cauchemar de la saison dernière, et surtout, remporter enfin un titre, après 11 ans de disette. 

Jordan Veretout : « On a envie de ramener cette coupe à la maison »

Face aux amateurs de Thionville-Lusitanos, qui évoluent en National 3, les Marseillais entament donc une quête de six matchs décisifs pour atteindre leur objectif. « La Coupe de France, c’est le trophée plus rapide à gagner. Ce n’est pas le trophée plus facile, mais c’est le plus rapide à aller chercher », explique Jordan Veretout. « Ramener un trophée à Marseille, c’est quelque chose d’inimaginable. On a envie de ramener cette Coupe à la maison, cela passe par des étapes, rester concentré ». 

Malgré de très nombreux absents, en raison de la CAN (Mbemba, Harit, Sarr, et Ounahi notamment), ou des blessures (Rougier et Correa), l’OM de Gattuso devrait passer facilement le premier obstacle, en attendant lundi et le tirage des 16èmes de finale, qui pourrait être moins clément. 

De son côté, Gennaro Gattuso compte sur ce match en Lorraine (il se jouera à Metz) pour donner le ton. « On jouera les matchs les uns après les autres », annonce l’Italien. « On a besoin d’humilité. On abordera ce match comme un match contre le PSG ou Lyon »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi