jeudi 25 avril 2024

Coupe de France : derrière l’exploit sportif, le sauvetage du FC Rouen

ROUEN - VALENCIENNES (21H)

À lire

ROUEN – VALENCIENNES (21H)

Entre réussite sportive et micmacs financiers, le FC Rouen vit une drôle de saison. Dans une situation économique critique, le FCR est en train de réparer les pots cassés grâce à sa belle aventure en Coupe de France .

Le FC Rouen, c’est un club historique, avec un stade bouillant et une éternelle ferveur. Mais c’est aussi un club qui n’a jamais connu la stabilité, toujours aux prises avec des difficultés financières. Après un énième dépôt de bilan en 2013, le FCR repart de la ligue régionale, et mange son pain noir pendant près d’une décennie. À l’issue de l’exercice 2022/2023, les Normands remontent enfin en National. 

Alors que le début de la saison actuelle est marqué par d’excellentes performances (bien que Rouen soit l’un des clubs les moins dotés du championnat), les micmacs de son président Charles Maarek viennent entacher le club. Le Rouennais dresse une présentation des revenus du FCR, qui s’avère fallacieuse. Selon Paris-Normandie, l’actionnaire a déclaré un trou de 61 000 euros, au lieu de 255 000 euros. 

En parallèle, des créances douteuses sont également constatées, et le montant à recouvrir s’élèverait à 736 000 euros. En colère, la DNCG sanctionne les Diables Rouges d’un retrait de 5 points, et d’une interdiction de recrutement. Maarek perd ainsi beaucoup de crédit, notamment auprès des supporters, mais promet qu’il va remettre les choses en ordre.

En cas de victoire contre Valenciennes, les gains passeront à 889 000 euros !

Pour réparer les pots cassés, l’homme d’affaires mise sur la billetterie, la vente de joueurs et une épopée en Coupe de France. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que pour l’instant, tout se réalise. D’abord, le FCR a l’une des meilleures affluences de National avec son fameux stade Robert-Diochon (environ 5000 spectateurs, et les chiffres de la billetterie sont très bons. Ensuite, Maarek a réussi à vendre cet hiver. Farès Ghedjemis et Christopher Ibayi ont été cédés, pour 300 000 et 100 000 euros. Enfin, le parcours des Diables Rouges en Coupe est déjà un franc succès.

En lice depuis le 7ème tour (1/128 de finale) de la Coupe de France, le FC Rouen a renfloué ses caisses et peut souffler un petit coup. Cela grâce à une aventure aussi belle qu’épineuse. Maxime d’Ornano et ses hommes battent d’abord le Stade Pontivyen (2-1), Pontivy (1-0) et Louhans-Cuiseaux (2-0). Ils réalisent ensuite l’exploit de sortir deux clubs de Ligue 1 : Toulouse (3-3, 12-11 TAB) puis Monaco (1-1, 6-5 TAB). 

Avec ce beau parcours, le FCR compte une dotation de compétition s’élevant à 501 000 euros. En cas de victoire contre Valenciennes (L2) ce soir, synonyme de qualification en demi-finale, les Rouennais augmenteraient leurs gains à 889 000 euros.

Adrien VIRICEL

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi