mardi 25 juin 2024

Coup de gueule contre le traitement honteux de Lionel Messi

À lire

Y’en a marre du « Messi Bashing » ! C’est notre coup de gueule pour demander un peu plus de lucidité de la part des médias à propos de Lionel Messi.

La Ligue 1 mérite-t-elle Lionel Messi ? Quand on voit le traitement infligé à la star argentine, on peut réellement se poser la question. D’entrée, mettons les choses au point : non Messi n’est pas au niveau auquel on l’attend, et oui on a le droit de le critiquer ! Voilà. Une fois ces deux principes posés, on peut dire qu’on est d’accord avec Sergio Agüero, qui dénonce l’attitude des médias français vis à vis de son compatriote et ami. « En France, les magazines et les journaux l’ont tué. Ce sont des c… »  a lâché l’ancien buteur argentin, contraint de mettre un terme à sa carrière en raison de problèmes cardiaques, sur les réseaux sociaux.

La note de 3 ne passe pas

En cause : la note de 3 mise par le quotidien L’Equipe, le soir du match PSG – Real, mais aussi celle de 3,5 mise par Le Parisien, accompagnées des commentaires qui vont avec. « Leo a bien joué, a cassé des lignes. Ce n’est pas parce que c’est un ami, mais parce qu’il a joué fort. Il était bien et très actif », commente Agüero.

Toutes les stats du match vont dans le sens de ses propos. Tous les commentaires qui ne viennent pas de ceux qui vivent à travers les critiques et le buzz (l’ancien Parisien, Jérôme Rothen a même dit sur RMC que Messi était « un boulet pour le PSG » !) vont dans ce sens.

Pour donner un exemple : 3, c’est la note donnée par nos confrères de L’Equipe au gardien de but lillois Evo Grbic, après son match catastrophique (3 buts offerts) contre le PSG.

En France, on se plait à transformer le génie en médiocrité…

Le pire dans tout ça, c’est que, si, comme moi ici, vous dites qu’on est trop dur avec Messi, on vous rétorque : « ce n’est pas parce qu’il a eu 7 Ballons d’Or que l’on n’a pas le droit de le critiquer », clôturant le débat. On leur dira : « ce n’est pas parce qu’il a eu 7 Ballons d’Or que l’on est obligé de le noter différemment ». Et surtout, de retenir tout ce qu’il ne fait pas très bien (courir et défendre notamment). Ce qui est le cas depuis le début de sa carrière et n’ira pas en s’arrangeant avec l’âge.

Certes, les stats de Messi depuis le début de saison, ne sont pas au niveau de son extraordinaire carrière. Mais cette absence de réussite (pénalty manqué, frappes sur les montants, passes divines non concrétisées par Mbappé ou Neymar…) ne doit pas masquer ses réelles performances et sa montée en puissance. Notamment à Nantes où malgré la défaite du PSG, il a réalisé, après la pause, sa meilleure mi-temps sous le maillot parisien.

En France, on n’est pas habitué à l’excellence. Alors quand elle fuit un génie, le temps de quelques mois, on se plait à la transformer en médiocrité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi