samedi 28 janvier 2023

Coupe du Monde : la masterclass de Didier Deschamps contre le Maroc

À lire

Si on était si confiants, avant la demi-finale contre le Maroc, c’est surtout parce que l’on ne voyait pas Didier Deschamps suivre les modèles tactiques de l’Espagne et du Portugal, incapables de déstabiliser les Lions de l’Atlas et tombés dans le piège tendu par Walid Regragui.

Mais on n’allait pas jusqu’à imaginer une telle masterclass du sélectionneur français. Pour éviter de tourner autour  du véritable mur marocain, sur lequel sont venus buter les Espagnols et les Portugais, DD  a tout simplement décidé de leur laisser le ballon. D’où les chiffres hallucinants de possession, avec moins de 40% pour les Bleus ! Une donnée inimaginable avant le match. Avant la rencontre, Walid Regragui lui-même n’avait pas envisagé cette option, assurant en conférence de presse que la France allait avoir le ballon.

En laissant le ballon aux Marocains, les Bleus ont gagné la bataille tactique

En procédant ainsi, bien aidé par le but inscrit par Théo Hernandez, dès la 6ème minute, Didier Deschamps a obligé les Marocains à faire le jeu, ce qui n’est pas la spécialité d’un joueur comme Sofyan Amrabat, qui n’a pas eu son rayonnement habituel.

Si les Marocains ont été dangereux, par séquences, sur les ailes et sur les coups de pied arrêtés, ils ont petit à petit disparu au milieu de terrain, pour laisser l’emprise du match aux Français. Dans son analyse du match, le sélectionneur français avait aussi intégré la fatigue.

Après deux matchs joués à 200% (dont un avec prolongation), les Marocains n’ont pas eu l’énergie nécessaire pour pousser leurs actions au bout.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi