samedi 28 janvier 2023

Coupe du Monde : le plus grand combat de Cristiano Ronaldo

À lire

Pour tous les joueurs au monde, le mondial a une importance capitale. Mais pour lui ce dernier challenge est devenu un des buts de sa carrière. L’analyse de Noël Tosi*, le consultant du Quotidien Du Sport pour la Coupe du Monde.

Je suis entraîneur professionnel et je ne m’imagine pas si j avais  eu cristiano Ronaldo sous mes ordres, ne pas avoir tout fait pour le titulariser… 5 ballons d or… comment traiter un tel joueur comme les autres ? Comment ne pas tout faire pour que cette immense star portugaise ne soit pas titulaire dans son club ?

J’ai eu à gérer ça en tant qu’entraîneur avec des joueurs comme Amara Traoré ou Ludovic Giuly, qui approchait la quarantaine. Si je ne n’avais pas fait l’équipe autour d’eux, ou pour eux, je n’aurai pas été honnête intellectuellement.

Tout faire pour donner de la confiance à ses stars

Alors je ne suis pas un donneur de leçons, mais de mon côté, j’avais mis plus de combattants autour de mes joueurs expérimentés, plus de coureurs à pied… Dans certains jeux, à l’entraînement, j’obligeais les joueurs à jouer à deux touches de balles, quand les anciens, je les laissais libres, afin qu’ils puissent être plus en confiance.

Au niveau psychologique, je les remontais comme des pendules, je ne leur parlais que de ce qu’ils faisaient de bien, et je les mettais en valeur par rapport au groupe à la moindre prestation de qualité. Ils méritaient bien ça. Je leur devais ce respect

Les performances étaient de grandes qualités car mes joueurs expérimentés étaient dans un contexte psychologique ultra favorable.

On va oublier le manque de confiance de l’entraîneur de Manchester United envers Cristiano, et on va se mettre dans la peau de cet immense compétiteur avant le mondial.

Contre le Ghana, Ronaldo va vouloir frapper fort

Aujourd’hui Ronaldo joue sa dernière partition avec l équipe du Portugal. A sa place je voudrais tout casser !

Tout d abord pour faire taire mes détracteurs, et ensuite pour prouver que je suis encore  compétitif au plus haut niveau.

Ronaldo veut quitter Manchester, mais pour cela, il devra réaliser avec Portugal un mondial de très grande qualité.

Ses prestations lui ouvriront peut être les portes d un club où on lui fera confiance et avec lequel il pourra jouer la Champion’s League.

Nous lui souhaitons de tout cœur. C’est pour cela que, à  4 jours du premier matchs du Portugal, contre le Ghana, Cristiano est devant le plus grand challenge de sa carrière : être plus fort que jamais, au moment même où on le dit en déclin.

*Premier technicien français à avoir entraîné aux États-Unis, Noël Tosi a commencé sa carrière sur le banc à l’âge de 27 ans. Passé par Grenoble, Nîmes, Gueugnon, Arles-Avignon, Angers ou encore Cherbourg en France, il a aussi été sélectionneur du Congo et de la Mauritanie.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi