samedi 26 novembre 2022

Coupe du Monde : les Bleus sont-ils déjà en danger ?

À lire

Après des résultats très mitigés en préparation, la France abordera la coupe du Monde avec le statut de tenant du titre. La malédiction qui frappe les champions du monde depuis 1998 menace à nouveau.

2002, 2022, un air de déjà vu

Comme il y a 20 ans, l’équipe de France devra défendre son titre au Qatar. Après un euro décevant, et une campagne de ligue des nations très moyenne, les Bleus devront montrer un autre visage. En 1998, les coéquipiers de Zizou remportaient leur première étoile, avant d’échouer en poule quatre ans plus tard en Corée. La France était pourtant dotée de grands noms, performants dans toute l’Europe. Djibril Cissé meilleur buteur de ligue 1 (22), Thierry Henry meilleur buteur de Premier League (24), et David Trezeguet meilleur buteur de Serie A (24).

Les attaquants tricolores sortent d’une saison idyllique, 4 des 5 meilleurs buteurs d’Europe (tous derrière Lewandowski) sont des Bleus. Karim Benzema (50 buts), était sur un nuage toute l’année, Kylian Mbappé (46 buts), Christopher Nkunku (35 buts), et Wissam Ben Yedder (33 buts). Un schéma assez similaire à 2002, avec beaucoup d’attaquants de qualité qui impressionnent tout le continent.

La malédiction des champions du monde

Vainqueurs en 98, les Bleus sortent en 2002 avec 1 maigre point en trois matchs. Le Brésil s’en sort un peu mieux, après avoir gagné en 2002, ils sont éliminés en quart de finale après un match légendaire contre les Bleus. L’Italie, vainqueur en 2006, termine avec 2 points en 2010 malgré un effectif bien garni. L’Espagne tenante du titre se fait humilier 5-1 contre les Pays Bas en 2014 et ne passe pas les poules. Enfin, l’Allemagne, battue par le Mexique et la Corée du Sud, ne fait pas mieux en 2018.

Sur les 5 derniers vainqueurs, et ce depuis la victoire française de 98, seul le Brésil a répondu présent après sa victoire de 2002. A voir si la France saura mettre un terme, à la malédiction qu’elle a elle-même lancée

Plus de place à l’infirmerie

Tous les lits sont complets à l’infirmerie de Clairefontaine. Pogba, Kanté, Coman, Benzema, les frères Hernandez, Koundé, Kimpembe, Digne, Lloris, Maignan… la liste est aussi longue que les sélectionnés chez les Bleus. Si la majorité ser sur pied en novembre, quel sera leur niveau de forme ?

Jeremy Bakeir

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi