samedi 28 janvier 2023

Coupe du Monde : l’Iran, la sélection qui ne veut pas représenter son pays

Angleterr - Iran (14h)

À lire

Pascal Auchet
Pascal Auchet
Journaliste

Le premier match de la journée opposera l’Angleterre à l’Iran. Un des favoris, face à une équipe qui a du mal à trouver une identité face au conflit qui déchire son pays.

Les Iraniens vont-ils chanter l’hymne national ? C’est une des nombreuses questions extra-sportives, qui animent cette deuxième journée de la Coupe du Monde.

Alors que la sélection est divisée par les problèmes qui secouent l’Iran (avec les manifestations qui ensanglantent le pays depuis la mort, le 16 septembre dernier, de Mahsa Amini, une Kurde iranienne de 22 ans, arrêtée pour infraction au code vestimentaire), des voix se sont même élevées pour exclure l’Iran de la Coupe du Monde. « C’est l’équipe de la République islamique et non pas l’équipe du peuple iranien » a notamment déclaré l’ancien gardien de but international, Sosha Mokani.

Sardar Azmoun sélectionné contre l’avis du pouvoir

Le 10 octobre dernier, Vahid Amiri et Mehdi Torabi, deux joueurs de la sélection, s’étaient distingués en chantant l’hymne, avant le match amical contre le Nicaragua, alors que leurs coéquipiers affichaient leur position en restant muets.

Autre fait marquant : la présence de Sardar Azmoum dans la liste de Carlos Queiroz, et sans doute sur le terrain face aux Anglais. La star de la sélection (qui a failli signé à Lyon), qui avait pris position contre le pouvoir en place. « Honte à vous d’avoir si facilement au le peuple et vive les femmes d’Iran. Si ce sont des musulmans, que Dieu fasse de moi un infidèle », s’était exprimé le joueur du Bayer Leverkusen dans une story instagram (depuis effacée). A la suite de ces commentaires, la rumeur dit qu’il avait été demandé à Carlos Queiroz de ne pas le sélectionner.

C’est dans ce climat très lourd que la « Team Meli » s’est préparée pour affronter l’Angleterre (14h). Si les Iraniens n’ont que très peu de chances de briller face à l’un des favoris de la compétition. Toutes les réactions seront épiées. Pour la célébration des buts, chaque Iranien de la sélection fait selon son envie, mais pour l’attitude à aborder durant l’Iran, on annonçait une « décision collective après consultation ».  

Les matchs du jour :

14h : Angleterre – Iran (Gr. B)

17h : Sénégal – Pays-Bas (Gr. A)

20h : Etats-Unis – Pays-de-Galles (Gr. B)

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi