vendredi 3 février 2023

Coupe du Monde : Olivier Giroud, l’ombre d’un doute

France - Pologne (16h)

À lire

Pour battre la Pologne, la France aura besoin d’un très bon Olivier Giroud. La question est de savoir si le buteur des Bleus, passé n°1 après le forfait de Karim Benzema, est capable de répondre présent.

Pour ou contre Giroud à la Coupe du Monde ? Le débat qui a longtemps fait rage avant la liste de Deschamps a pris fin le 22 novembre dernier, avec le doublé du buteur du Milan AC, face à l’Australie. Un doublé qui lui a tout simplement permis de revenir à la hauteur de Thierry Henry, en tête du classement des meilleurs buteurs de l’histoire de la Coupe du Monde, avec 51 réalisations.

Pariez sur la France et profitez d’un BONUS de 100 euros
avec le code QUOTIDIEN !

(cliquez sur les images ci-dessous)

Désormais, toute la France attend de voir le n°9 des Bleus prendre seul la tête, en marquant son 52ème but, aujourd’hui contre la Pologne. Mais, après le match contre le Danemark, le débat s’est nouveau ouvert chez les sceptiques. Pendant l’heure qu’il a passé sur le terrain, le buteur des Bleus n’a pas été d’une grande utilité, si ce n’est sur deux ou trois ballons défensifs, et sans un Kylian Mbappé de gala, les Bleus ne seraient peut-être pas en huitièmes.

Peu d’espaces, un jeu dans les 30 mètres polonais… Giroud doit débloquer le match

Face à la Pologne, qui va jouer très bas, attendant les Bleus, l’efficacité de Giroud sera cette fois indispensable. Si les Français ne marquent pas très vite, il n’y aura pas d’espaces pour Mbappé et Dembélé. Le ballon devrait se trouver assez souvent dans les 30 mètres polonais, voir même dans la surface. C’est le moment pour Giroud de faire valoir ses qualités de finisseur, alors qu’il sera serré de près par les solides défenseurs polonais, certes pas forcément les meilleurs dans les déplacements et manquant de vitesse, mais très efficaces dans les duels rapprochés.

La question que les détracteurs d’Olivier Giroud se posent depuis l’annonce de sa sélection, et plus encore, depuis le forfait de Karim Benzema, va sans doute trouver sa réponse cette après-midi. Ceux qui en doutent ont malheureusement eu un petit aperçu de ce que cela peut donner face aux rugueux, et bien organisés, danois.

A Olivier Giroud de prouver qu’il a sa place à la pointe de cette équipe, lui qui, normalement, aurait dû jouer le match de la Tunisie, et laisser la lumière à Karim Benzema.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi