lundi 27 mai 2024

Coupe du Monde : un nouveau coup pour Hervé Renard ?

À lire

Après le Maroc, Hervé Renard a qualifié l’Arabie Saoudite pour le Mondial. Elle se retrouve dans un groupe avec deux des meilleurs joueurs du monde, mais elle y croit.

Quel que soit le pays, le continent, Hervé Renard continue de régaler. Quatre ans après avoir qualifié le Maroc pour la Coupe du monde en Russie, le technicien français a qualifié cette fois-ci l’Arabie Saoudite. En plus de Didier Deschamps, il y aura donc un autre sélectionneur français au Qatar.

L’Arabie Saoudite se retrouve dans le groupe de l’Argentine, de la Pologne et du Mexique, ce 1er tour sera donc un beau test pour la défense qui va affronter en quelques jours Robert Lewandowski et Lionel Messi ! Si les stars de ce groupe seront au rendez-vous, il n’en est pas de même pour l’Arabie Saoudite qui sera privée de la sienne puisque Fahad Al Muwallad a été suspendu dixhuit mois pour dopage.

Dans son défi fou de se qualifier pour la deuxième fois de son histoire pour les 8èmes de finale, l’Arabie Saoudite bénéficiera du soutien massif de ses supporteurs. Elle sera l’une des nations les plus encouragées au Qatar. Au niveau de l’effectif, l’Arabie Saoudite a un problème de gardiens avec Al-Owais qui alterne le bon et le moins bon et d’expérience aussi car les joueurs saoudiens s’exportent peu, ils n’ont pas l’habitude d’affronter des joueurs qu’ils vont rencontrer au Mondial.

Elle sera rapidement dans l’ambiance de la Coupe du monde avec un premier match contre l’Argentine de Messi. Après l’attaquant du PSG, les défenseurs saoudiens n’auront pas trop le temps de souffler puisqu’ils se retrouveront face à Robert Lewandowski et Arkadiusz Milik.

Pour le dernier match, ils joueront contre le Mexique, un match certainement décisif pour éviter la dernière place, mais les Mexicains sont supérieurs sur le papier aux Saoudiens. Des Saoudiens qui ont largement mérité leur place car ils ont réalisé une excellente campagne de qualifications. Tout le mérite en revient donc à Hervé Renard qui a su discipliner ses joueurs, créer un collectif qui, sur les qualifications, est apparu très solide.

L’absence de Fahad Al Muwallad est très préjudiciable

L’une de ses premières décisions à son arrivée en 2019 a été de renouveler le groupe avec des jeunes (Al-Amri, Al-Najei, etc.) et de donner plus de responsabilités à des joueurs importants comme Salem Al-Dawsari ou Salman Al Faraj. Il veut donner une bonne image d’elle car elle aimerait organiser la Coupe du monde, peut-être dès 2030 avec l’Egypte.

Son calendrier

22 novembre : Argentine Arabie Saoudite à 11h

26 novembre : Pologne Arabie Saoudite à 14h

30 novembre : Arabie Saoudite Mexique à 20h

Comment l’Arabie Saoudite s’est qualifiée ?

L’Arabie Saoudite a terminé 1ère du groupe D au 2ème tour avec cinq points d’avance sur l’Ouzbékistan puis 1ère du groupe 2 au 3ème tour avec un point d’avance sur le Japon et huit sur l’Australie. Elle a tenu tête à l’Australie en Australie (1-1), battu la Chine (3-2) et le Japon (1-0). Les deux premiers étant qualifiés, elle est passée avec le Japon.

Le chiffre : 6

C’est la sixième fois que l’Arabie Saoudite dispute la phase finale de la Coupe du monde. Elle va essayer de se qualifier pour les 8èmes de finale comme en 1994.

Le joueur à suivre : Al-Dawasari, prime à l’expérience

Salem Al Dawsari est l’un des joueurs cadres de la sélection saoudienne. Milieu offensif, il est l’un des relais d’Hervé Renard aussi bien sur le terrain que dans le vestiaire. Il est véloce, aime repiquer dans l’axe. Professionnel depuis 2011, il a toujours évolué au pays dans son club de cœur Al-Hilal. Il a tenté l’aventure européenne du côté de l’Espagne et de Villarreal en 2018, mais il n’a disputé qu’un match avant de revenir à Al-Hilal. En cette même année 2018, il a disputé son premier Mondial et a inscrit son premier but face à l’Egypte. Un but qui n’empêchera pas l’Arabie Saoudite d’être éliminée dès le 1er tour. Il veut faire mieux au Qatar.

Notre pronostic pour l’Arabie Saoudite

L’Arabie Saoudite aura du mal à exister dans ce Mondial. L’équipe d’Hervé Renard se battra pour ne pas terminer dernière du groupe, elle n’a pas les armes pour se qualifier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi