samedi 26 novembre 2022

CR7, Suarez, Messi, Ribéry, les papys font de la résistance !

À lire

Dans le sillage des deux meilleurs d’entre eux, Messi et CR7, qui ont depuis longtemps passé la trentaine, c’est toute une génération née dans les années 80 qui fait durer le plaisir en prolongeant leur carrière au-delà des standards habituels. Meilleurs que jamais.

Lorsqu’il a gagné le premier Ballon d’Or de l’histoire, en 1954, Stanley Matthews avait 41 ans et il allait étirer sa carrière jusqu’à ses 50 ans, étant même élu meilleur joueur anglais à 48 ans.

On soupçonne CR7, très attaché aux records et à la trace qu’il va laisser dans l’histoire du football de tout faire pour faire mieux que le joueur anglais. Après tout, le quintuple Ballon d’Or n’a plus que cinq saisons à tenir, quatre après la fin de son contrat avec la Juve en juin 2022.

Campé sur une hygiène de vie quasi monacale et obsédé par sa condition physique, l’international portugais fêtera ses 20 ans de professionnalisme lors d’une prochaine Coupe du monde qu’il ne voudrait manquer pour rien au monde et qui, allez savoir, ne sera peut-être pas sa dernière…

Dans un milieu qui offre à ses joueurs toutes les conditions matérielles, psychologiques et médicales pour rester au top le plus longtemps possible, la date limite de consommation ne cesse d’être repoussée.

Sans aller jusqu’à atteindre les 53 ans de Kazuyoshi Miura, la légende japonaise qui évolue encore en D2 au FC Yokohama cette saison, la barre symbolique de la trentaine ne constitue plus un plafond difficile à atteindre, encore moins à percer. Désormais, les exemples se multiplient, et pas seulement chez les gardiens, de joueurs qui parviennent à rester compétitif en se rapprochant de la quarantaine.

CR7, Ibra, Messi, une génération de quadra encore à haut niveau

Lors du prochain Euro, Ibrahimovic, qu’on disait fini pour le très haut niveau international lorsqu’il a quitté, à 34 ans, le PSG pour Manchester United, ne revient pas pour faire de la figuration avec la Suède. Si elles ne furent pas les plus glorieuses, ses cinq dernières années lui ont tout de même permis de rester un athlète hors norme avec un mental qui ne l’est pas moins.

Au Milan AC, où Maldini demeure toujours le capitaine le plus âgé à avoir soulevé une Ligue des Champions, en 2007, à 38 ans et 331 jours (voir encadré ci-contre), comme en Italie, on est passé maître dans l’art de prolonger les carrières.

Onze des vingt joueurs les plus âgés des cinq grands championnats européens évoluent en Serie A où Zoff reste le plus âgé à avoir gagné une Coupe du monde à plus de 40 ans. Dans ce registre, lors de la prochaine, en 2022, au Qatar, on pourrait d’ailleurs battre des records avec, outre Zlatan (qui aura 40 ans), Luis Suarez (35 ans), Edinson Cavani (35 ans), Lionel Messi (34 ans), Cristiano Ronaldo (37 ans), Olivier Giroud (35 ans) ou José Fonte (37 ans), presque tous plus proches de la quarantaine… que d’une fin de carrière qu’ils n’envisagent pas encore.

Des séances d’entrainement personnalisées

A l’image de l’attaquant des Bleus qui déclarait à l’approche de l’Euro : « C’est une question de mental; Pour durer, il faut en avoir envie. La barrière qu’on se met est avant tout psychologique. Dans les mentalités, à 35 ans, c’est fini ! » Dans la réalité, à Chelsea où Giroud côtoie Thiago Silva (36 ans) et Wil ly Caballero (39 ans), il en va tout autrement avec de plus en plus de joueurs qui se bonifient avec l’âge et parviennent à gérer leur corps parfois avec plus de pertinence que lorsqu’ils avaient 20 ans.

Profitant de séances personnalisées, ils déroulent à leur rythme le cours d’une carrière qui n’en finit pas et s’offrent plus que du rab, une seconde jeunesse mieux encadrée par des staffs à l’écoute qui considèrent moins le temps qui passe comme un problème que comme un atout.

Au sein d’effectifs pléthoriques, ils apportent autre chose, un cadre, une sérénité et une expérience qui aident les autres, souvent de plus en plus jeunes, qui pourraient parfois être leurs fils, à entrer dans le métier avec la perspective d’y rester le plus longtemps possible et de rêver, pourquoi pas, de soulever une Coupe du monde ou un Ballon d’Or la trentaine largement dépassée, la quarantaine presque atteinte. Le prochain défi de CR7.

Ne manquez-pas Le Foot Magazine, en vente ici ou chez votre marchand de journaux

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi