mercredi 5 octobre 2022

Pourquoi Créteil est la capitale du hand ?

À lire

Eric Mendes
Eric Mendes
Journaliste

Depuis l’inauguration de la Maison du Handball, Créteil est le lieu de ralliement du handball tricolore. Avec un club historique, aujourd’hui en Starligue, mais aussi de nombreux talents (Remili, N’gouan, Descat…), la préfecture du Val-de-Marne est devenue un lieu incontournable du hand et du sport français.

Initialement prévue à Colombes dans le 92, la Maison du Handball trône depuis 2018 dans le 94 à Créteil. A la recherche d’un nouvel endroit pour permettre au handball français de bénéficier de son “Clairefontaine” ou “Marcoussis”, la FFH a décidé de profiter de l’accessibilité des terres cristoliennes pour faire sortir de terre son nouveau siège, faisant de Créteil, la capitale du hand français.

2024 dans le viseur

La Maison du Handball est l’aboutissement d’une volonté commune de l’Île-de-France, de la ville de Créteil et plus largement de l’État de porter cette discipline sportive au plus haut niveau possible, expliquait le président Joël Delplanque au moment d’officialiser le choix de Créteil. Les perspectives de travail exceptionnelles vont forcément stimuler les prochaines générations de joueurs. On salue à chaque fois la capacité à maintenir le niveau de nos équipes. Avec la Maison du Handball, il y a de fortes chances pour que nos futures formations nationales puissent se préparer de manière optimale au grand rendez-vous de 2024.”

« JE SUIS FIÈRE DE MA VILLE »

Astride N’Gouan, pivot international

Les 14 000 m2 de la Maison du Handball font désormais l’unanimité. Dans cet espace lumineux exclusivement réservé au handball, toute la fédération a déjà pris ses marques pour en faire une place forte du sport français. Ouverte et disponible également aux clubs voisins, la Maison du Handball veut être le lieu où la famille du handball, dans son ensemble, puisse se retrouver. Et choisir Créteil était une évidence. Pour les amoureux du handball, évoquer la cité cristolienne, c’est penser à l’US Créteil handball. Le club champion de France en 1989 est depuis 1964 une place forte du handball français après plusieurs années en première division, même si ces dernières années, l’USCHB avait fait un détour en D2. Dans leur histoire, les Béliers n’ont pas à rougir avec des victoires en Coupe de France et Coupe de la Ligue, sans oublier une finale de la Coupe des Coupes.

Joël Abati, Guéri Kervadec, Pascal Mahé, Olivier Nyokas…

Il ne fait aucun doute que Créteil est une terre de handball. Il suffit de voir les joueurs passés par le club comme Joël Abati, Guéri Kervadec, Pascal Mahé ou encore Olivier Nyokas, mais surtout ceux issus de la formation cristolienne comme les ancien internationaux François-Xavier Houlet ou Stéphane Cordinier, natif lui de Créteil, l’actuel pivot de Plock en Pologne, Jérémy Toto, l’ailier de Montpellier, Hugo Descat, l’arrière de Nîmes, Quentin Minel, sans oublier les champions du monde, Nedim Remili et Astride N’Gouan. Cette dernière regarde d’ailleurs avec fierté l’évolution de sa ville. “Je suis trop fière de ma ville, je la trouve belle. Elle change beaucoup. Quand nous sommes venus en stage, à la Maison du Hand pour préparer l’Euro avec les filles de l’équipe de France, j’étais vraiment heureuse de pouvoir leur faire découvrir ma ville. Mes parents y habitent toujours et, dès que j’ai du temps libre, je reviens à Créteil.” La preuve que dorénavant tous les chemins mènent à Créteil pour le handball français.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi