dimanche 23 juin 2024

Cyclisme : 5 choses qui vont vous étonner sur Tadej Pogacar

À lire

Le coureur slovène réalise un début de saison parfait et ne laisse aucune chance à ses concurrents. Il a encore fait sensation en remportant l’Amstel Gold Race haut-la-main. Voici 5 curiosités sur le double vainqueur du Tour de France.

1.  Il laisse dépasser ses mèches de son casque

Les plus observateurs d’entre vous l’auront remarqué, le casque de Pogacar laisse souvent entrevoir des petites mèches de cheveux raides. Et bien figurez-vous qu’elles sont totalement assumées par le jeune homme, qui les décrit comme étant sa « little touch » personnelle.

Si ce n’est pas optimal pour l’aérodynamisme, il les aime pourtant bien au point de les protéger en cas de mauvaise météo, comme sur le Tour des Flandres 2022 : « My Tuft was cold, so he hid under cap » (« Ma Touffe avait froid donc elle s’est cachée sous son bonnet »), lâche-t-il sur Twitter pour répondre aux inquiétudes des fans qui ont même créé un compte dédié à ces cheveux châtains.

2. Il est en couple avec une cycliste professionnelle

La compagne du coureur de l’équipe UAE se nomme Urska Zigart, et ils se sont rencontrés lors d’un stage d’entraînement organisé par la Fédération slovène en 2017. La blonde de 26 ans est un peu moins en réussite dans le peloton féminin : elle n’a remporté qu’une seule victoire chez les pros, en 2021, mais arbore quand même pour la deuxième année le maillot de championne nationale de contre-la-montre.

Elle est d’ailleurs bien plus extravertie que son fiancé, qui déclarait en 2019 après ses premières victoires : « Le mieux, ce serait de pouvoir courir et ne jamais en parler ». En 2022, Pogacar avait accompagné la pensionnaire du Team Jayco AlUla en Slovénie à l’occasion du décès de sa belle-mère, acceptant de rater Liège-Bastogne-Liège : il sait quand même lever la tête du guidon.

3. Il préfère les courses d’un jour

Tadej Pogacar, c’est initialement une révélation lors du Tour 2020 où il chipe le maillot jaune à son compatriote Roglic la veille de l’arrivée. À son palmarès aujourd’hui, déjà, deux maillots jaune pour autant de maillot à pois, Tirreno-Adriatico ou encore Paris-Nice : difficile de faire mieux dans la catégorie « grimpeur ».

Pourtant, 2023 aura confirmé qu’il est au moins aussi performant sur les classiques que sur les Grands Tours. Au point même de déclarer après son triomphe sur le Tour de Lombardie l’an passé qu’il préférait les courses d’un jour aux Grands Tours, plus stimulantes selon lui. Et on peut comprendre que ses nombreuses attaques de loin soient une sorte de défouloir avant les trois semaines de patience et de sang-froid dans les cols français.

4. Il collectionne les surnoms enfantins

Avec ses yeux bleus, ses fossettes et son sourire de gamin, le prodige de 24 ans ressemble plus à un jeune insouciant qu’à un cador du peloton, malgré une grande sérénité dans sa façon de courir. Et cela lui vaut toutes sortes de surnom, dont les deux plus connus forment le pseudo de son compte Twitter : « @TamauPogi ». En slovène, Tamau signifie « jeune garçon », son petit nom lorsqu’il était -encore plus- jeune. Car ce qui revient souvent quand on parle de lui, c’est sa précocité : plus jeune vainqueur du Tour depuis 1904 en 2020, il détient de nombreux records grâce à sa jeunesse : il faut dire qu’il a été détecté très tôt par la Fédération slovène, et contacté dès 2017 par l’équipe UAE.

5. Il a joué une victoire à pierre-feuille-ciseaux

Selon un récit du Parisien, Tadej Pogacar aurait en effet joué au fameux « chifoumi » avec son coéquipier chez UAE Rafael Majka pour sceller l’issue d’une course. Il s’agit du Tour de Slovénie 2022, où le Polonais l’avait finalement emporté après avoir gagné au chifoumi la veille au soir contre Pogi, à 15 jours du Tour de France. Bon prince, le Slovène avait pris la troisième place de la dernière étape en levant les bras, derrière Majka qui coupait la ligne en premier et remportait la course. Une anecdote qui en dit long sur le caractère du natif de Komenda.

Vianney Groussin

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi