vendredi 24 mai 2024

Cyclisme : ces leaders qui ont changé d’équipe

À lire

Plusieurs leaders ont profité du marché pour s’ouvrir vers d’autres horizons. L’occasion de faire le tour des principales têtes d’affiches qui changent de tuniques.

Pascal Ackermann – UAE-TEAM EMIRATES

Le sprinteur de la BORA-hansgrohe passe chez UAE Team-Emirates. A 27 ans, l’Allemand veut donner un nouvel élan à sa carrière. Après une année 2021 à oublier à cause de divers problèmes de santé et notamment un cas de Covid-19 positif, Ackermann a surtout été déçu de ne pas être aligné sur le Tour de France au profit de Peter Sagan. Un choix qui a pesé au moment de choisir sa nouvelle équipe.

João Almeida – UAE-TEAM EMIRATES

C’était l’année de la confirmation pour le Portugais de la Deceuninck-Quick Step. Et il n’a pas déçu. Leader de la formation belge sur le Giro, il a su retrouver une place dans le Top 10 malgré quelques mésaventures. Une belle récompense qui a été confirmée tout au long de l’année et notamment lors de ses succès sur le Tour de Pologne et le Tour du Luxembourg. Mais, à 23 ans, il a décidé de jouer sur du long terme avec cinq ans de contrat aux côtés de Tadej Pogacar chez UAE-Team Emirates où il partagera le rôle de leader.

Sam Bennett – BORA-HANSGROHE

Après avoir remporté le maillot vert du Tour de France en 2020 chez Deceuninck-Quick Step, l’Irlandais a décidé de retourner chez BORA-hansgrohe. Son destin avait surtout été réglé au moment de le voir renoncer au Tour de France 2021 quelques jours avant le grand départ. Une décision amère pour son patron Patrick Lefevere qui avait scellé son destin et validé la fin de son aventure belge.

Esteban Chaves – EF EDUCATION-NIPPO

Il avait l’ambition d’attaquer cette saison et de réussir à briller tout au long de cette dernière année de contrat. L’ancien 3ème de la Vuelta voulait enfin s’offrir du bon temps sur son vélo avec de belles places d’honneur en 2021. Après Team BikeExchange, ce sera chez EF Education-Nippo.

Bryan Coquard – COFIDIS

Arrivé en 2018 pour être au coeur du projet de B&B Hotels p/b KTM, Bryan Coquard a finalement décidé de repartir dans un nouveau challenge chez Cofidis. A 29 ans, le sprinteur tricolore souhaite répondre aux exigences du World Tour pour continuer à progresser et redevenir une référence.

David De La Cruz – ASTANA QAZAQSTAN TEAM

Après avoir aidé Tadej Pogacar dans son premier succès sur le Tour 2020, David de la Cruz avait pour ambition de jouer sa carte personnelle en 2021. Sur la Vuelta, il prend une belle 7ème place, mais il lui manque une belle victoire pour valider les efforts de cette saison. L’an prochain, il aura plus de responsabilités chez Astana.

John Degenkolb – TEAM DSM

A 32 ans, John Degenkolb s’apprête à retrouver une équipe allemande. Après une saison sans succès, l’ancien vainqueur de Paris-Roubaix fera des Classiques flandriennes sa priorité. Il sera aussi présent pour encadrer les jeunes coureurs du Team DSM.

Jakob Fuglsang – ISRAEL START-UP NATION

C’était une rumeur qui a pris de l’ampleur au fil des mois, tout indiquait que Jakob Fuglsang s’apprêtait à mettre fin à 9 ans avec Astana. A 36 ans, le Da-nois tentera de confirmer sa position de leader chez Israel Start-Up Nation et prendra la suite de Dan Martin. En 2021, il a encore réussi de belles performances et notamment sur le Tour de Suisse qu’il termina à la 3ème place.

Sergio Higuita – BORA-HANSGROHE

Depuis qu’il s’est révélé au plus haut niveau et notamment sur Paris-Nice en 2020, Sergio Higuita cherche à poursuivre sa progression. A 24 ans, le Colombien a décidé de quitter EF Education-Nippo pour la BORAhansgrohe avec l’ambition de continuer à passer les paliers.

JAI HINDLEY – BORA-HANSGROHE

Le jeune Australien a eu du mal à confirmer sa 2ème place et son Giro 2020. Dans une position de leader du Team DSM, il a connu en plus une lourde chute sur le Tour de Slovaquie qui lui a fait finir son aventure avec la formation allemande dans un certain anonymat. L’an prochain, ce sera à la BORAhansgrohe qu’il tentera de se relancer.

Ion Izagirre – COFIDIS

C’est la belle pioche de la formation Cofidis. A 32 ans, l’ancien vainqueur du Tour du Pays basque et du Tour de Pologne arrive dans la formation française avec l’envie de s’installer comme leader après plusieurs années chez Astana. Ses talents de grimpeur peuvent lui permettre de viser de belles courses.

Alexander Kristoff – INTERMARCHÉ-WANTY-GOBERT MATÉRIAUX

Le Norvégien s’apprête à connaître sa quatrième World Tour. Après quatre ans chez UAE-Team Emirates, l’ancien champion d’Europe sera l’un des leaders de la formation Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux avec l’envie de gagner encore, notamment sur le Tour de France.

Miguel Angel Lopez – ASTANA QAZAQSTAN TEAM

C’est l’un des rendez-vous manqués de la saison 2021. L’aventure entre Miguel Angel Lopez et la Movistar a tourné court. La faute à une mauvaise entente entre le Colombien et sa direction. Désormais écarté de l’équipe, Lopez s’apprête à rebondir dans son ancienne équipe d’Astana.

Vincenzo Nibali – ASTANA QAZAQSTAN TEAM

Alors que l’on pensait à la retraite, Vincenzo Nibali sera encore dans le peloton World Tour l’an prochain. A 37 ans, l’Italien s’est offert un dernier challenge en retrouvant Astana. Vainqueur du Tour de Sicile, le Requin de Messine possède encore de belles références pour surprendre.

Geraint Thomas – QHUBEKA-NEXTHASH

En fin de contrat avec INEOS Grenadiers, Geraint Thomas se destinerait à un nouveau challenge. Se sentant isolé et moins mis en confiance par la direction britannique, l’ancien vainqueur du Tour 2018 ne veut pas s’offrir une fin de carrière dans l’anonymat et tout indique que QhubekaNetHash serait prêt à l’accueillir pour lui offrir le rôle de leader.

Peter Sagan – TOTALENERGIES

C’est la belle affaire de ce marché des transferts. En récupérant le recordman de maillots verts sur le Tour de France et le triple champion du monde, Peter Sagan, TotalEnergies se replace avec l’ambition de renouer avec les podiums.

Marc Soler – UAE-TEAM EMIRATES

L’Espagnol est à la recherche de la confiance perdue. A 28 ans, Marc Soler a décidé de se couper de la Movistar pour tenter sa chance chez UAE-Team Emirates. Un pari à la hauteur de ses ambitions pour se relancer et continuer à croire en ses capacités.

Michael Storer – GROUPAMA-FDJ

Il a été la bonne surprise de la formation DSM en 2021. A 24 ans, Michael Storer s’apprête à vivre une nouvelle expérience chez Groupama-FDJ. L’Australien viendra avec la confiance acquise lors de la Vuelta grâce à ses succès et sa 1ère place au classement de la montagne. Il avait aussi réussi une belle performance sur le Tour de l’Ain. Un leader en devenir.

Aleksandr Vlasov – BORA-HANSGROHE

Après deux années chez Astana, le Russe a décidé d’accepter le challenge de la formation BORA-hansgrohe avec l’ambition de devenir le nouveau leader d’une équipe allemande qui devra composer sans Peter Sagan. A 23 ans, Vlasov possède tout le talent nécessaire pour encore s’affirmer et surprendre.

Elia Viviani – INEOS GRENADIERS

On ne peut pas dire que le passage d’Elia Viviani restera dans les mémoires de la Cofidis. L’ancien champion d’Europe n’a pas été à la hauteur des attentes placées en lui.

Absent des débats lors des arrivées massives, il a tout de même pu redorer son blason en 2021 avec 7 victoires. A 32 ans, l’Italien retrouvera la formation britannique INEOS Grenadiers pour tenter de redevenir l’un des meilleurs sprinteurs mondial.

Ne manquez-pas Le Sport Vélo, en vente ici, ou chez votre marchand de journaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi