mercredi 24 juillet 2024

Cyclisme : Florian Sénéchal dévoile les secrets de la Deceuninck-Quick Step

À lire

Eric Mendes
Eric Mendes
Journaliste

Depuis 2018, Florian Sénéchal fait le bonheur de l’équipe de Patrick Lefevere. Vainqueur de la 13ème étape sur le Tour d’Espagne, le Français continue de s’affirmer. Il a accepté de nous présenter ses coéquipiers qui ont encore terminé premiers au rang des victoires avec 66 succès en 2021.

Le plus geek

« Tim Declercq. Je ne parle pas d’un point de vue téléphone ou console. Ce sont plutôt les nouvelles technologies sur le vélo qui aident à la performance. Il n’est pas du genre à courir derrière le dernier iPhone, mais il est à la pointe sur tout ce qu’il peut mettre sur son vélo. Il aime tout ce qui aide aux entraînements, à améliorer le sommeil, son vélo… Capteurs de puissance, nouveaux compteurs… il est à fond. »

Le plus populaire

« Julian Alaphilippe, sans hésiter. Il n’a pas d’égal. Quand il sort du bus ou qu’il arrive quelque part, il est bien reçu. Cela s’est vu à la présentation du Tour de France. »

Le plus doué

« Rémi Cavagna. Il est impressionnant aux entraînements. Il arrive à vite redémarrer. »

Le plus casse-cou

« Le Tchèque Josef Cerny est un peu difficile à suivre. Il va vite, même en descente. Il est sans filtre. Il envoie les watts ! C’est impressionnant. Il n’a pas vraiment d’appréhension. »

Le plus prometteur

« Sans hésitation Remco Evenepoel. Il a tout pour réussir de grandes choses. Il a encore une grosse marge de progression. »

Le plus superstitieux

« Kasper Asgreen. Il est un peu autiste (sic). Il a des trucs à lui avant chaque course. Même sur le matériel, il est assez strict. »

Le plus chambreur

« Iljo Keisse. Il a toujours le petit mot pour mettre l’ambiance et être à l’aise avant une course. »

Le plus chambré

« Pieter Serry. Il prend cher dans l’équipe, mais il a l’air de bien le prendre. »

« Cavagna, il faut le surveiller au buffet, il a un gros moteur »

Le plus fashion

« Notre Allemand Jannik Steimle. Il aime bien s’habiller et mettre les dernières choses à la mode. »

Le plus polyglotte

« Il y en a beaucoup dans l’équipe. Je pense à Zdenek Stybar. Il doit parler anglais, néerlandais, tchèque et italien. »

Le plus mauvais perdant

« Remco Evenepoel. Au quotidien, il déteste perdre. Même sur des jeux il doit toujours être le meilleur. »

Le plus gourmand

« Rémi Cavagna. Il faut le surveiller au buffet. Il a un gros moteur. »

Le plus malchanceux

« L’année dernière, j’aurais dit Fabio Jakobsen ou Remco Evenepoel. Cette saison, Zdenek Stybar. Il a eu pas mal de problèmes avec son genou ou son problème de cœur. »

Le plus malin

« Julian Alaphilippe sent bien les courses et les différents scénarios. Il arrive souvent à être dans les bons coups. »

Le plus engueulé

« Cette année, c’était Sam Bennett. Des histoires internes… Cela arrive dans toutes les équipes. »

Cyclisme magazine 14

Découvrez votre nouveau mag Cyclisme Magazine en ligne ou dans vos kiosques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi