samedi 22 juin 2024

Cyclisme : les 10 coureurs qui ont marqué 2021

À lire

Eric Mendes
Eric Mendes
Journaliste

La saison 2021 ferme ses portes avec son lot d’exploits, d’histoires et de moments magiques. Voici les 10 coureurs qui auront permis à cette année de rentrer dans l’histoire.

Tadej Pogacar

Le vainqueur du Tour 2020 était attendu. Il n’a pas déçu. Bien au contraire. Le leader d’UAE Team Emirates a été présent d’un bout à l’autre de la saison en réussissant à accrocher de belles épreuves.

Et pas des moindres ! Tour des Emirats arabes unis, Tirreno-Adriatico, Tour de Slovénie, Tour de Lombardie, sans oublier Liège-Bastogne-Liège et bien évidemment le Tour de France qu’il a dominé en conservant son maillot jaune, mais aussi le maillot de meilleur grimpeur. Médaillé de bronze aux Jeux Olympiques, Pogacar a prouvé qu’il évoluait bien dans une autre dimension à seulement 23 ans.

Julian Alaphilippe

Le Français gardera à jamais 2021 dans son cœur. Au-delà de la naissance de son fils Nino, cette année passée avec le maillot arc-en-ciel a permis à Julian Alaphilippe de basculer dans la légende.

Tout au long de la saison, il a réussi à ajouter encore de belles lignes à son palmarès avec des victoires d’étapes sur Tirreno-Adriatico, mais surtout sur le Tour de France quand, sur la 1ère étape en Bretagne, il s’impose en solitaire en surprenant tous les leaders. Premier maillot jaune du Tour 2021, il arrivait gonflé à bloc après son nouveau succès sur la Flèche wallonne, sa course de prédilection. Mais le chef d’œuvre se fera en Belgique en septembre. Sur le championnat du monde, Alaphilippe enlève son deuxième titre mondial consécutif. Impressionnant !

Primoz Roglic

En 2021, Primoz Roglic a prouvé qu’il était un champion de caractère. Le Tour de France était son objectif majeur, mais une chute viendra contrarier ses plans. Le Slovène a su se remobiliser pour remporter sa troisième Vuelta consécutive et successive.

Sans oublier son titre olympique sur le contre-la-montre et sa victoire sur le Tour du Pays basque ou encore ses trois étapes sur Paris-Nice. Il a également brillé sur le Tour d’Emilie et Milan-Turin. En 2022, il fera forcément tout pour encore aller décrocher son rêve ; le maillot jaune…

Egan Bernal

Il est évident que la saison d’Egan Bernal n’a pas été étincelante d’un bout à l’autre, mais le vainqueur du Tour 2019 a tout de même réussi à faire parler de lui en remportant le Giro avec la manière, pour sa première participation. Même si, sur la Vuelta, il n’a pas retrouvé le coup de pédale pour s’offrir un doublé.

Wout Van Aert

Le Belge a clairement été l’un des grands animateurs de la saison. Vainqueur de Gand-Wevelgem et l’Amstel Gold Race, il a aussi surpris son monde en remportant trois étapes de manière différente sur le Tour de France dont celles des ChampsElysées et le Mont Ventoux. Médaillé d’argent aux JO sur la course en ligne et le chrono, Wout Van Aert a définitivement montré qu’il sera un candidat à la victoire sur un grand Tour.

Mathieu Van Der Poel

Pour son premier Tour de France, Mathieu Van der Poel a offert le moment le plus émouvant de l’année avec ses larmes au moment de remporter la 2ème étape et en portant pour la première fois le maillot jaune. Raymond Poulidor, son grand-père, était forcément dans les pensées du vainqueur des Strade Bianche…

Richard Carapaz

L’Equatorien a confirmé qu’il était capable de rivaliser avec les meilleurs. Champion olympique du côté de Tokyo sur la course en ligne, Richard Carapaz a réussi un véritable exploit et confirmé son podium sur le Tour de France (3ème). Il est l’avenir d’INEOS Grenadiers.

Mark Cavendish

Personne ne l’attendait et le sprinteur britannique a encore réussi à faire parler de lui à 36 ans. En égalisant le record de victoires d’étapes sur le Tour de France d’Eddy Merckx avec 34 succès, Cavendish a aussi remporté le deuxième maillot vert de sa carrière, 10 ans après.

Kasper Asgreen

Le Danois a aussi été l’un des hommes forts de la saison chez Deceuninck-Quick Step. Vainqueur du Tour des Flandres et de l’E3 Saxo Bank Classic, il avait aussi été au service de ses leaders. Un coéquipier précieux.

Sonny Colbrelli

L’Italien a construit sa saison petit à petit pour enfin accrocher la reconnaissance qu’il mérite en remportant le titre de champion d’Europe sur route, mais surtout Paris-Roubaix après une course aux conditions apocalyptiques qui restera à jamais dans l’histoire. Champion d’Italie, Colbrelli est sans contestation le meilleur coureur transalpin du moment.

Cyclisme magazine 14

Ne manquez-pas Cyclisme Magazine, à retrouver sur notre site internet ou chez vos marchands de journaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi