mardi 4 octobre 2022

Cyclisme : Les 10 révélations de la saison à retenir

À lire

Eric Mendes
Eric Mendes
Journaliste

Inconnus au début de saison, ils ont su démontrer leur talent tout au long de ces derniers mois. De Aranburu à Vingegaard (photo), en passant par Paret-Peintre, Valter ou encore Pidcock, voici le Top 10 des révélations de l’année 2021.

Jonas Vingegaard (jumbo-visma)

Arrivé depuis 2019 chez Jumbo-Visma, le Danois avait déjà su faire parler de lui dès sa première année comme professionnel, en 2019, mais il n’avait pas su confirmer l’année d’après. En 2021, il a réussi à franchir un cap à 24 ans en reprenant le leadership de son équipe sur le Tour de France qu’il termine à la 2ème place.

Grimpeur impressionnant, il avait auparavant fait parler de lui en remportant une étape du Tour des Emirats Arabes Unis, mais surtout la Semaine internationale Coppi et Bartali. Sans oublier son podium du Tour du Pays basque qui était, au final, l’annonce d’un mois de juin inoubliable qui devrait en appeler d’autres…

Thomas Pidcock (Ineos Grenadiers)

Véritable prodige, Tom Pidcock a d’abord profité de ses talents pour briller ces dernières années en cyclo-cross, mais également en VTT. Désormais membre de l’équipe INEOS Grenadiers, le Britannique de 21 ans a frappé fort ce printemps sur les Classiques avec notamment une victoire sur la Flèche brabançonne, mais aussi une 2ème place sur l’Amstel Gold Race qui se joue à quelques millimètres avec Wout Van Aert.

Il avait également brillé sur Kuurne-Bruxelles-Kuurne (3ème), les Strade Bianche (5ème) et la Flèche Wallonne (6ème). Blessé à l’entraînement en mai dernier, il a dû subir une opération de l’épaule avant de penser à la suite de la saison et les JO en VTT où il a décroché le titre olympique en cross country quatre jours avant de fêter ses 22 ans. Mais le rendez-vous est déjà pris pour la suite de sa carrière sur route.

Aurélien Paret-Peintre (AG2R Citroën)

Il arrive aujourd’hui, à 25 ans, à donner la pleine mesure de son talent. Le natif d’Annemasse est maintenant un coureur qu’il faut craindre. Vainqueur du Grand Prix La Marseillaise en début d’année, il a réussi à confirmer son bon Giro 2020 (16ème du général) en accrochant la 15ème place du Tour de France cette année pour sa première participation. Maintenant, le coureur d’AG2R Citroën devra répondre présent face aux attentes placées en lui par son équipe qui compte sur lui.

Alex Aranburu : (Astana-Premier Tech)

Arrivé l’an passé chez Astana, l’Espagnol confirme cette année qu’il est sûrement la relève de son pays. Le Basque avait montré quelques signes en 2020 mais, cette année, c’est l’explosion avec une étape du Tour du Pays basque, mais aussi de belles places d’honneur. Il doit maintenant confirmer à 25 ans.

Attila Valter (Groupama-FDJ)

Recruté cet hiver par Groupama-FDJ, le Hongrois voulait tracer sa route dans l’équipe française avec succès. Et il n’aura suffi que d’un Giro pour lui permettre de se révéler aux yeux du grand public. Maillot rose pendant trois jours, il a fait honneur à son équipe en terminant à la 14ème place du général et en offrant de belles émotions.

Mark Padun (Bahrain-Victorious)

Depuis quatre saisons, Mark Padun manquait de régularité et ne semblait pas s’affirmer. Il aura fallu un Critérium du Dauphiné réussi avec deux victoires d’étapes en montagne pour voir l’Ukrainien s’offrir une certaine reconnaissance en attendant mieux à 25 ans.

Ide Schelling (Bora–Hansgrohe)

A 23ans, le natif de La Haye a réussi à se montrer sur le Tour de Franc en prenant à de nombreuses reprises les échappées. Il avait même

porté le maillot de meilleur grimpeur sur les premiers jours avant de le céder, mais Schelling a montré un style offensif qui devrait se confirmer.

Stefan Bissegger (EF Education-nippo)

Il est devenu l’un des meilleurs rouleurs du peloton à seulement 22 ans. Après avoir brillé sur la piste, il a désormais réussi de belles performances comme sur Paris-Nice ou le Tour de Suisse. Le successeur de Cancellara ?

Quinn Simmons (Trek-Segafredo)

A seulement 20 ans, l’Américain est en train de franchir un palier avec son équipe Trek-Segafredo. Champion du monde sur route juniors, Simmons vient de remporter sa première grande course avec le Tour de Wallonie.

Ethan Hayter (Ineos Grenadiers)

Dans une équipe qui ne manque pas de leaders, le jeune pistard, champion d’Europe de l’Omnium en 2018, poursuit sa route vers le succès à 22 ans. En remportant des étapes de la Semaine internationale Coppi et Bartali, ainsi que le Tour de l’Algarve ou encore le Tour d’Andalousie, Ethan Hayter a confirmé ses progrès.

Le plus : Cavendish toujours vert !

Cinq ans après sa dernière victoire sur le Tour de France, Mark Cavendish a de nouveau retrouvé la lumière sur la Grande Boucle en retrouvant le maillot vert, mais surtout en égalant le record de victoires d’étapes d’Eddy Merckx (34) !

C’est l’histoire d’une renaissance. Mark Cavendish ne pensait pas revenir sur le Tour cette année. Mais le forfait de dernière minute de Sam Bennett lui a offert l’opportunité de retrouver la course qui lui a permis de construire sa légende.

Quelques jours pour se préparer lui auront suffi pour se remobiliser et donner sa meilleure version sur les routes de France. Dès la 4ème étape, Cav a démontré qu’il était encore un sérieux finisseur en s’offrant le sprint à Fougères. Une première victoire qui allait lui servir de déclic.

Avec trois nouveaux succès à Châteauroux, Valence et Carcassonne, il égalait le record de 34 victoires d’étapes d’Eddy Merckx avec en prime le podium des ChampsElysées grâce à son nouveau maillot vert ramené, 10 années après le premier de sa carrière.

« Après dix ans, remporter à nouveau le maillot vert c’est génial, j’ai l’impression de rajeunir. Je suis de retour et c’est un rêve. L’accueil du public a été incroyable sur tout ce Tour de France, et revenir ici à Paris sur cette avenue, c’est un honneur. On verra de quoi l’avenir sera fait. » Mais, en réussissant son retour sur le Tour, Mark Cavendish s’est déjà offert le droit de rêver… encore.

Les révélations du peloton dans Cyclisme magazine, en vente ici, ou chez votre marchand de journaux.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi