mercredi 24 juillet 2024

Cyclisme : Quand les sponsors mettent la main à la poche pour attirer les stars

À lire

Eric Mendes
Eric Mendes
Journaliste

Depuis quelques saisons, il n’est pas rare de voir certains sponsors prendre en charge les salaires de certaines stars pour soulager le budget de certaines équipes. Comme Peter Sagan l’an prochain chez Team TotalEnergies.

Au moment d’annoncer la signature de Peter Sagan, le Team TotalEnergies ne pouvait pas cacher sa satisfaction d’avoir récupéré une véritable star du peloton. Durant des mois, Jean-René Bernaudeau a œuvré pour réussir ce gros coup grâce à l’aide précieuse de Specialized et de Sportful, qui accompagneront également la formation vendéenne dans son développement l’an prochain.

TotalEnergies sort le chéquier

« C’est une page que nous écrivons à quatre mains, avec notre sponsor TotalEnergies, l’équipe Specialized, et avec Peter luimême, expliquait Jean-René Bernaudeau.

Nous partageons tous une même volonté : celle de comprendre les changements de notre monde et d’inventer l’avenir, avec parfois un peu d’anticonformisme.

Ce que fait aujourd’hui TotalEnergies pour se transformer, dans son secteur de l’énergie, c’est dans le monde du vélo ce que je veux faire. Pour rester attractif, il faut être toujours en avance sur la technologie, sur la gestion des hommes, sur l’introduction d’une dose de fun et d’émotion. TotalEnergies, Specialized, et Peter Sagan, dans un même éco-système autour de l’équipe, c’est un concentré d’attractivité et d’ambition. »

Depuis toujours, l’ancien manager de Thomas Voeckler a voulu se démarquer en s’appuyant notamment sur son centre de formation Vendée U. Mais, aujourd’hui, il est évident que pour grandir, il faut également s’ouvrir au monde. Le sprinteur de TotalEnergies, Geoffrey Soupe, l’a bien compris.

« Il y a un élan au sein de l’équipe depuis quelques années. Jean-René (Bernaudeau) va chercher un peu plus loin que les mecs de Vendée. Même s’il aurait voulu continuer comme avant, il a bien compris que, pour aller plus haut, il faut regarder ailleurs. Il veut voir plus grand et l’on va voir plus grand avec l’arrivée de Sagan, Specialized et Sportful. Ça fait rêver. »

Contador, le précurseur

Il est évident que pour ses coéquipiers et lui cela pousse à croire à un avenir radieux.

« Ça donne déjà une autre dimension à l’équipe. On sent l’envie d’aller plus loin. Specialized, ce sont des cadres qui font rêver tout le monde. C’est l’une des meilleures marques. On a les équipements et la structure qui va être un peu plus professionnel. Peter va nous apporter beaucoup.

On a pu voir aussi en stage déjà la rigueur et le professionnalisme de Specialized qui était là pour nous expliquer comment la marque allait nous aider. Ils prennent le temps de se poser avec chaque mec. C’est top. Ça fait partie de la performance et de l’émulsion que l’on peut trouver dans un groupe. »

Par le passé, Alberto Contador avait déjà vu son salaire être pris en charge par un sponsor pour sauver l’équipe Saxo-Bank. Mark Cavendish a pu retrouver Patrick Lefevere grâce au même stratagème. Ce dernier s’en expliquait ouvertement.

« Après Bruges-La Panne en octobre dernier, nous nous sommes entretenus pour la première fois dans mon bureau avec Mark. Il m’a dit avec beaucoup d’émotion qu’il se sentait négligé chez Bahrain-McLaren et qu’il ne voulait pas s’arrêter ainsi.

Je voulais aider Mark, mais je n’avais plus de budget. Il m’a alors proposé à l’improviste de se payer lui-même. Je ne pouvais pas dire non à cela. Mark a conclu un accord avec l’entreprise alimentaire canadienne Lovingly Made Ingrédients.

Ils nous paient, puis nous payons Mark. De plus, si Mark gagne des courses, Specialized (qui équipe la Deceuninck-Quick Step, Ndlr) paiera les bonus. J’ai conclu un accord à ce sujet avec Mike Sinyard, le PDG de Specialized. »

Sagan est venu grâce aux sponsors

Ce dernier a d’ailleurs été ravi de pouvoir aider Peter Sagan dans sa volonté de venir chez TotalEnergies la saison prochaine.

« Nous sommes ravis de poursuivre notre longue et fructueuse relation avec Peter, et également impatients de commencer un nouveau chapitre avec TotalEnergies. Nous admirons leur engagement en faveur de la transition énergétique et des énergies renouvelables et, ensemble, nous innoverons pour les cyclistes dans le monde entier. »

Et c’est aussi pour cela que Sportful accompagnera également le triple champion du monde dans sa nouvelle aventure en France. En espérant que le succès soit également au rendez-vous comme Cavendish vainqueur à 10 reprises cette saison.

Cyclisme magazine 14

Votre nouveau numéro de Cyclisme magazine disponible en version digitale ou en vente chez votre marchand de journux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi