mardi 4 octobre 2022

De Ronaldo à Aouar, en passant par Fofana et Dieng, le TOP 10 des transferts ratés

À lire

Le marché des transferts a fermé ses portes hier soir à 23h. Plusieurs dossier « chauds » n’ont pas abouti, à l’image de celui concernant Cristiano Ronaldo. Mais ce n’est pas le seul.

Cristiano Ronaldo (Manchester United)

Quand ce ne sont pas les clubs qui ont refusé (à l’image de Dortmund), c’est lui qui a dit non. A Naples et surtout au Sporting Portugal, le club de ses débuts, qualifié pour la Ligue des Champions. Furieux de ne pas jouer la C1 la saison prochaine, CR7 voulait à tout prix quitter M.U. Faute de trouver un endroit pour continuer à gonfler ses stats dans la reine des compétitions, il va devoir se contenter de la Ligue Europa.

Hakim Ziyech (Chelsea)

Il voulait quitter les Blues, mais il n’en a rien été. Le Milan AC, l’Ajax, l’OL (selon nos informations exclusives) et Tottenham lors de la dernière semaine, ont essayé, en vain. L’international marocain de 29 ans, sous contrat jusqu’en 2025, aurait pourtant pu partir contre une quinzaine de millions d’euros, si on en croit la presse anglaise. Sans aucun doute une belle opération pour l’acheteur…

Bamba Dieng (OM)

Annoncé à Lorient, puis à Leeds, c’est finalement avec Nice que Bamba Dieng devait s’engager. « Devait », car le jeune international sénégalais a été recalé par la visite médicale… Une histoire de vis dans le genou qui daterait, qui est vite devenue un « faux prétexte » pour les supporters marseillais, certains que Dieng ne voulait pas partir. Désormais, le vainqueur de la CAN peut toujours aller à Nice, mais , sauf clause particulière dans le contrat qu’il aurait dû signer, ce sera en tant que joker.  

Keylor Nava (PSG)

Relégué au rang de doublure par Christophe Galtier, le gardien costaricien était annoncé sur le départ. Mais aucun accord n’a été trouvé avec ses prétendants (Naples notamment), et il est toujours au PSG. La cohabitation avec Gianluigi Donnarumma pourrait vite devenir compliquée… Sans parler de Sergio Rico, qui se retrouve n°3 sur la liste.

Seko Fofana (Lens)

Il y a encore quinze jours, on n’aurait pas parié sur le fait de retrouver l’international ivoirien à Lens en ce début septembre. Convoité par des clubs anglais et les cadors de Ligue 1 (PSG, OM et OL), Seko Fofana est finalement resté après avoir prolongé jusqu’en 2025. Un sacré gros coup pour Lens !

Houssem Aouar (Lyon)

Comme Seko Fofana, on le voyait partir. Sauf que lui, n’avait plus franchement la cote après une saison décevante et n’a pas vu venir d’offres à la hauteur des attentes du club, autant que les siennes.

Finalement, le départ de Lucas Paqueta peut lui offrir une formidable opportunité de se montrer important, même si pour cela, il doit retrouver son meilleur niveau. Il est sous contrat jusqu’en 2023 (comme Moussa Dembélé), et donc la question d’une prolongation va forcément se poser…

Milan Skriniar (Milan AC)

Jusqu’au dernier moment, le PSG a pensé pouvoir arracher Milan Skriniar à l’Inter Milan (allant jusqu’à accepter de payer 60 M€. Mais le club italien a tenu bon, même si le joueur sera en fin de contrat en juin prochain. Résultat : en attendant de revenir à la charge dès le mois de janvier (s’il n’a pas prolongé), le club de la capitale, qui a perdu Kehrer et Diallo, va être en manque de défenseurs centraux.

Memphis Depay (Barcelone)

Dans les dernières heures du mercato, on a parlé de Manchester United, de la Juventus, du FC Séville et de l’OM. Mais il n’en a rien été. Poussé vers la sortie par le Barça, l’international néerlandais, qui sera en fin de contrat en juin prochain, est finalement resté. Pourtant, les Catalans étaient prêts à le brader. Pour 20 M€, il était à vous.

Ludovic Ajorque (Strasbourg)

Annoncé en Premier League, mais aussi en Bundesliga (on a parlé de Stuttgart) le buteur réunionnais de Strasbourg est finalement resté à quai. Faute de proposition suffisamment intéressante pour lui et le club, le joueur de 28 ans, qui a vu son début de saison pollué par son transfert, va devoir se remettre au service du Racing à 200%.

Alexander Djiku (Strasbourg)

Après son transfet avorté à Hoffenheim (Bundesliga) en juillet, On pensait bien que le défenseur ghanéen du RC Strasbourg trouverait preneur, à partir du moment où le club lui ouvrait la porte. Mais rien. Aucune proposition satisfaisante n’est arrivée sur le bureau de Marc Keller et Djiku est resté en Alsace.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi