mardi 25 juin 2024

Desbonnet : retour aux sources à Montpellier

À lire

Nîmois depuis 2013, Rémi Desbonnet (29 ans) va retourner, la saison prochaine, à Montpellier, son club formateur, avec qui il s’est engagé pour quatre ans alors qu’il lui restait encore deux ans de contrat avec l’USAM Nîmes. Avec un nouveau statut lui qui est devenu un des meilleurs gardiens français et qui a été appelé en équipe de France. Zoom sur son entourage qui a été si important dans son ascension.

Agathe, sa compagne

Rémi Desbonnet puise son équilibre dans sa relation avec sa compagne Agathe. Ils se connaissent depuis plusieurs années et la jeune femme fait partie intégrante de sa réussite sportive. Ils partagent leur passion pour l’architecture, l’art, les voyages.

Julien, son président

Julien Deljarry est le président qui a fait revenir le gardien international au club. Après huit saisons à Nîmes, Rémi Desbonnet retrouvera en 2022 son club formateur avec qui il avait joué la Ligue des Champions en 2012/2013. Il revient avec un nouveau statut et s’est engagé jusqu’en 2026.

Frédéric, son mentor

Frédéric Anquetil a été présent au début de sa carrière. Il a été son entraîneur en réserve de Montpellier. Rémi Desbonnet le considère comme son mentor. C’est un coach qui lui a transmis de belles valeurs et l’a bien conseillé pour la suite de sa carrière.

Nicolas, son frère, et ses parents

Rémi Desbonnet a grandi dans un environnement sportif. C’est pour cette raison qu’il s’intéresse à tous les sports. Jeune, ses parents l’ont inscrit dans un club de handball afin qu’il se défoule. Il est aussi très proche de son frère, Nicolas qui pratique le beach handball.

Patrice, son ancien et futur entraîneur

Patrice Canayer connait très bien Rémi. Il l’a connu quand il était en formation et l’a lancé en équipe première en 2012. Le manager montpelliérain n’a pas perdu le contact avec son ancien joueur même s’il était chez le voisin nîmois. Il a tout fait afin qu’il revienne au club.

Guillaume, son sélectionneur

Rémi Desbonnet a attendu 28 ans pour connaître les joies de la sélection. C’est Guillaume Gille qui lui a offert ce bonheur en octobre 2020 après le forfait de Wesley Pardin, le gardien d’Aix, positif au COVID. Le sélectionneur a aimé son état d’esprit puisqu’il l’a de nouveau appelé par la suite.

Franck, son coach

Franck Maurice est l’entraîneur de Rémi à Nîmes. Il l’a aidé à progresser, à prendre une autre dimension. Le gardien gardois lui doit beaucoup et il le sait, le courant entre les deux hommes est rapidement passé et c’est aussi grâce à son coach que Rémi Desbonnet est devenu un cadre de l’équipe.

Romain, son partenaire de tokyo

Rémi était remplaçant avec Romain Lagarde aux JO et les deux garçons ne vivaient donc pas dans le village olympique avec leurs coéquipiers. Leur vie tournait autour de l’hôtel et de la salle d’entraînement des Bleus. Avec leur statut de semi-confinés, ils ont pu créer des liens forts.

Andrej, son agent

Ancien international et ancien joueur de Montpellier et de Nîmes notamment, Andrej Golic s’est reconverti en agent de joueurs. Desbonnet reconnait qu’il est important dans sa vie de tous les jours, il lui a fait comprendre qu’il y avait une vie à côté du hand et qu’elle était aussi importante pour se sentir bien sur le terrain.

Daouda, son grand frère

Il a travaillé avec Daouda Karaboué lorsqu’il avait 17 ans. Karaboué l’a pris sous son aile à Montpellier, il l’a énormément conseillé, lui a permis de prendre confiance en lui, de lui expliquer les spécificités du poste de gardien. Quand il a débuté en professionnels avec Montpellier, il a reçu les félicitations de Daouda Karaboué. Rémi Desbonnet reconnait que l’ancien international a joué un rôle important dans sa carrière.

Gabriel, son entraîneur particulier

Gabriel Bourguignon est l’entraîneur des gardiens nîmois. Quand Rémi a appris sa sélection en équipe de France, il a été l’un des premiers qu’il a appelé.

Téodor, son concurrent

Téodor Paul s’entraîne avec Rémi Desbonnet depuis 2017. Les deux joueurs se partagent les cages de l’USAM Nîmes. Le gardien slovaque est sa doublure, ils s’entendent très bien et s’entraident pour progresser et pour le bien du club.

Sport Hand 011

Ne manquez-pas, Handball magazine, en vente ici, ou chez votre marchand de journaux

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi