samedi 13 juillet 2024

Diego Simeone (At.Madrid) en négociations pour prolonger jusqu’en 2024

À lire

Après une saison plus que réussie pour l’Atlético Madrid, Diego Simeone est congratulé par tous les observateurs. Sous contrat jusqu’en 2022, ses dirigeants aimeraient le voir prolonger.

Diego Simeone est arrivé en 2012 à la tête de l’équipe première de l’Atlético Madrid. Depuis, il a remporté à 2 reprises l’Europa League. Et surtout, il a également remporté à 2 reprises la Liga, devant les deux monstres que sont le FC Barcelone et le Real Madrid.

Dernier succès en date, ce week-end, avec la victoire face à Valladolid (2-1) qui a permis aux Colchoneros de valider leur titre. En début de saison, on pouvait penser que l’Argentin arrivait au bout de son histoire avec l’Atlético. Preuve en est qu’aujourd’hui, tout le monde pense différemment.

Une prolongation de 2 ans est sur la table

A 51 ans, le natif de Buenos Aires serait finalement plus proche d’une prolongation que de la porte de sortie. Après 4 saisons où le titre en Espagne était bien loin, l’Atlético Madrid a retrouvé la formule magique. Et Diego Simeone n’y est pas pour rien, c’est même le principal instigateur.

Il ne lui reste, malheureusement pour les supporters, qu’un an de contrat. Et selon Mundo Deportivo, Simeone continuera bien l’an prochain : il n’y a « aucune raison de se questionner » à propos de son avenir, a-t-il déclaré.

ESPN parle également d’une prolongation de deux ans supplémentaires, jusqu’en 2024, mis sur la table par les dirigeants du club. Ce dernier veut le prolonger, et le succès en Liga n’a rien changé, car ils voulaient tout de même le faire continuer. Des discussions seraient déjà en cours. Et quand on voit l’attachement qu’a Simeone avec le club, avec ses anciens joueurs (Gabi, Godin, Juanfran) ou même les actuels (Suarez…), on peut légitimement se dire qu’il pourrait bien accepter cette proposition.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi