lundi 26 février 2024

DNCG : 50 M€ pour sauver l’OL

À lire

Jérémy Kinot
Jérémy Kinot
Journaliste

L’OL a vu la sanction infligée par la DNCG, en juillet, considérablement allégée. Le club de John Textor pourra se renforcer en janvier.

Alors qu’il s’était présenté devant la DNCG très confiant, la semaine dernière, John Textor avait été refroidi quelques heures plus tard, par le verdict du gendarme financier du football français. Ce dernier avait annoncé un « sursis à statuer », dans l’attente d’éléments supplémentaires.

En cause : le closing du refinancement de la dette d’OL Groupe à hauteur de 385 M€. Le refinancement de la dette OL étant le seul élément qui peut permettre aux Lyonnais de voir se lever l’encadrement de la masse salariale et des indemnités de transfert, qui bloquent le recrutement du club depuis le mois de juillet.

Ernest Nuamah, c’est la moitié de l’enveloppe allouée aux transferts

Depuis la semaine dernière, John Textor a été en mesure de transmettre à la DNCG les documents demandés, et celle-ci a confirmé ce soir que le club a bien la possibilité de recruter pour la somme souhaitée, soit 50 millions d’euros.

Une somme qui inclut le possible transfert de l’ailier ghanéen, Ernest Nuamah, prêté par Molenbeek, club appartenant au groupe Eagle, juste après avoir été acheté 25 M€ au club de Nordsjaelland (Danemark). C’est notamment le montant de l’option d’achat.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi