dimanche 2 octobre 2022

Document OM : la dernière interview, prémonitoire, de René Malleville

À lire

Arnaud Bertrande
Arnaud Bertrande
Rédacteur en chef — Pole Sport Lafont presse

En hommage à René Malleville, dont les obsèques ont eu lieu hier, nous publions ici l’une de ses dernières interviews. Il avait tout senti avant tout le monde.

Un maillot de l’OM dédicacé par les joueurs et une réplique de la « Coupe aux grandes oreilles » ont veillé sur les obsèques de René Malleville hier matin à l’Eglise Saint-Mitre, dans le 13ème arrondissement de Marseille. L’emblématique supporter de l’OM, bien connu des médias et décédé d’un cancer à l’âge de 74 ans, a été accompagné vers sa dernière demeure par de très nombreux supporters de son club de cœur, venu lui faire un dernier adieu.

Il y a quelques semaines, René Malleville avait accordé une interview exclusive au magazine Le Foot Marseille. C’est une des dernières fois qu’il avait répondu aux questions d’un autre média que lephocéen.fr ou Radio Star, où ses chroniques étaient tant appréciées.

Nous avons décidé de la publier ici dans son intégralité, en hommage à  ce personnage hors du commun que les Marseillais ne sont pas prêts d’oublier. C’était au mois de mai dernier, avant même la fin de la saison. Ces propos étaient prémonitoires.

« Longoria président, on a enfin quelqu’un qui connaît le foot depuis Pape Diouf »

Quel regard portez-vous sur la dernière saison de l’OM ?

J’ai un sentiment de gâchis. VillasBoas a réussi une première saison extraordinaire. La seconde, on lui a mis des bâtons dans les roues. Il contrariait certaines ambitions au sein du club, de certaines personnes… C’est un coach qui avait une conception du foot qui me plaisait. Il ne voulait pas transiger et certains ont tout fait pour le dégoûter et il est parti. Sampaoli est arrivé. C’est quelqu’un qui a des c…, qui ne se laisse pas impressionner. Longoria président, on a enfin quelqu’un qui connaît le foot depuis Pape Diouf. Il y a eu un ou deux couacs notamment avec Ntcham, mais le bateau a l’air d’être remis à flot et tout semble se mettre en place pour la saison prochaine. Le duo Longoria-Sampaoli semble fonctionner avec un coach qui s’entoure de gens capables dans son staff et au centre de formation.

Sampaoli, c’est le nouveau Bielsa…

C’est le même ! Sampaoli était admirateur de Bielsa. Ils ont la même conception : droit au but, l’attaque, etc. Le problème, c’est que, dans notre équipe, on a des joueurs majeurs comme Payet ou Thauvin qui, d’une semaine à l’autre, peuvent être au top comme contre Reims puis être et invisibles comme contre Strasbourg.

Dimitri Payet ne s’est-il pas racheté avec sa deuxième partie de saison ?

Pendant trois ou quatre matches, oui, il était un peu à son niveau et vraiment à son niveau contre Reims, mais contre Strasbourg il a été nul ! Quand on l’a repris au Mercato hivernal (en janvier 2017, Ndlr), je n’étais pas d’accord. On l’a racheté 30 millions (il avait été vendu 15 à West Ham en juillet 2015, Ndlr) alors qu’il avait 30 ans et il n’a jamais rien fait ou apporté. Je préfère Lirola, Kamara, Gue- ye, Henrique qui a prouvé qu’il avait large- ment plus sa place que Nagatomo ou Perrin qui vient du centre de formation. Qu’on arrête avec ces stars autoproclamées, les Payet, les Thauvin ! Utilisons plutôt les 37 millions qu’a rapportés la Ligue des Champions pour garder Milik car celui-là il faut tout faire pour le conserver !

« Longoria et Sampaoli sont assez futés pour aller chercher deux ou trois joueurs pour faire la Coupe d’Europe »

Pour viser haut la saison prochaine, l’OM a besoin d’argent et n’en a pas…

Longoria et Sampaoli sont capables de faire pas mal de choses sans trop d’argent. Longoria est allé chercher Lirola, Luis Henrique. Sampaoli a mis en avant des joueurs du centre de formation qui ne coûtent rien comme Perrin, Kamara, Gueye. Si on garde Milik, Longoria et Sampaoli sont assez futés pour aller chercher deux ou trois joueurs pour faire la Coupe d’Europe. Du temps de Tapie, les supporters ne voulaient que des stars, mais c’est fini les stars à Marseille. On n’a pas les moyens de les avoir, mais on les a avec notre centre de formation. Il y a un vivier extraordinaire dans la région PACA. Arrêtons d’aller chercher des jeunes dans la région parisienne que les Parisiens ne veulent plus ! S’ils étaient bons, ils les prendraient. Kamara, Perrin sont de chez nous. C’est ça qu’on veut !

Et si on vous proposait Mbappé…

Je m’en fous de Mbappé, j’ai Milik ! Le Parisien que j’aurais bien aimé voir à l’OM, c’est Cavani, mais il est parti à Manchester. Tous les supporteurs auraient aimé qu’il vienne !

Est-ce la fin d’un cycle avec Mandanda ?

Je l’adore, il nous a rendu beaucoup de services, mais je pense, oui.

Le fait que Longoria ait pris la présidence enterre-t-il la vente du club ?

Si l’OM est vendu, c’est bien, sinon ce n’est pas grave. Mc Court et Longoria ont dit que le club n’était pas à vendre. C’est clair !

« J’ai 74 ans et j’espère bien, avant de mourir, voir l’OM soulever une deuxième Ligue des Champions et être de nouveau champion de France »

Avez-vous encore un rêve pour votre club ?

J’ai 74 ans et j’espère bien, avant de mourir, voir l’OM soulever une deuxième Ligue des Champions et être de nouveau champion de France.

Et Zidane entraîneur de l’OM, vous en rêvez ?

Moi je garde Sampaoli. Qu’a fait Zidane pour l’OM ? Il n’a jamais joué pour l’OM. Il n’a jamais rien fait pour Marseille. Il devait faire son complexe de foot à la Castellane, mais c’est une cité trop pauvre qui ne lui aurait pas rapporté d’argent. Alors il l’a fait à Aix, là où il y a les Bobos. J’ai adoré Zidane joueur de l’équipe de France qui nous a rapporté la Coupe du monde, mais j’idolâtre plus Goethals, le Belge, Tapie, le Parisien, que Zidane le Marseillais.

L’OM n’a plus été champion depuis 2010. N’est-ce pas quasi impossible avec les moyens du PSG ?

Paris, c’est une équipe de milliardaires, aux mains du Qatar qui a fait des choses ignobles avec des milliers de morts sur les chantiers pour la Coupe du monde – Zidane a d’ailleurs aidé à ce que le Qatar obtienne la Coupe du monde – qui accumule les talents et qui ne sait pas faire un esprit d’équipe. J’aurais honte à leur place de dépenser autant et de ne pas ga- gner la Ligue des Champions. Nous, on l’a gagnée avec beaucoup moins de moyens, avec onze guerriers sur le terrain. On ne l’a pas achetée. Quant au championnat, on les a battus au match aller et ils ne vont peut-être même pas être champions cette année avec Lille qui est entraîné par Galtier, un Marseillais !

Que va apporter le retour du public au Vélodrome ? Si l’OM avait joué toute la saison devant 60 000 personnes, le club n’en serait pas là sportivement et extra-sportivement. Eyraud serait parti bien avant !

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi