vendredi 1 mars 2024

PSG : à la découverte de l’énigme Draxler

À lire

Eric Mendes
Eric Mendes
Journaliste

Arrivé en janvier 2017 pour 40 M€, Julian Draxler est aujourd’hui encore un mystère. Joueur fin et technique, l’international allemand n’a cependant pas réussi à confirmer le talent qui faisait de lui à 27 ans l’un des plus grands espoirs de la Mannschaft. Cela mérite bien une plongée dans le monde de Draxler. 

Hans-Jürgen

Son père

Depuis son plus jeune âge, Julian Draxler est un fan de Schalke 04. Pour la bonne raison d’avoir souvent accompagné son père au stade. Hans-Jürgen Draxler a lui aussi connu la formation du club allemand et joué pour l’équipe juniors de Schalke entre 1977 et 1980 afin de tenter de devenir professionnel. Mais une blessure viendra mettre un frein à son rêve. Il continuera un temps en amateurs avant de s’occuper de Julian. Depuis, il accompagne son fils et lui sert de conseiller dans ses choix de carrière. 

Monika

Sa mère

Après avoir longtemps été gouvernante, Monika Draxler a pris la décision de s’occuper essentiellement de la sa famille et de la carrière de son fils Julian. Au petit soin pour lui, elle a longtemps contribué à lui donner tout le soutien nécessaire pour qu’il puisse se concentrer sur le football. Julian a d’ailleurs vécu longtemps chez ses parents même durant sa formation à Schalke. 

Séthanie

Sa compagne

Depuis quelques mois, Julian Draxler partage sa vie avec Séthanie Taing. La Française est connue pour être une danseuse professionnelle qui a longtemps travaillé avec Matt Pokora. On l’a vu dans de nombreux clips et sur les spectacles du chanteur français qui a déjà eu l’occasion de croiser la route de l’Allemand en soirée. 

Lena

Son ex

On l’a surtout vu en France à l’occasion de l’Euro 2016 où Julian Draxler avait brillé avec l’Allemagne. Lena Stiffel a longtemps partagé la vie du milieu allemand qu’elle avait rencontré dans sa jeunesse. Discrète et peu présente sur les réseaux sociaux, l’ancienne compagne de Julian a continué de vivre en Allemagne pour ses études avant de se séparer de son footballeur l’an passé. 

Patrick

Son frère

A 31 ans, le grand frère de Julian Draxler, Patrick, a également évolué dans différents clubs en amateurs, notamment Rentfort, Hassel, Wattenscheid ou encore Haltern. Il est le premier à évoquer les matches de son frère et son avis est toujours précieux. Il gère aussi la société JD Marketing qui permet à son frère d’aider différentes opérations grâce à sa notoriété. Il organise aussi des opérations de charité afin d’aider les plus défavorisés en Allemagne. 

Thomas

Son entraîneur

Depuis plus de deux ans, Thomas Tuchel est l’entraîneur de Julian Draxler. Même si l’Allemand ne semble pas lui mener la vie dure, il ne lui fait pas de cadeaux pour autant. Il l’a d’ailleurs lancé au milieu de terrain afin de le relancer en le replaçant dans l’axe comme relayeur. Mais il lui fait encore confiance pour faire la différence. 

Felix

Son mentor

Il lui a offert ses premières minutes en professionnel le 15 janvier 2011. Felix Magath n’a pas hésité au moment de lancer le jeune Julian Draxler à 17 ans et 117 jours à la place d’Ivan Rakitic. C’était avant même d’avoir signé son premier contrat pro avec Schalke 04. L’exigeant entraîneur allemand croyait énormément en lui. 

Joachim

Son sélectionneur

Avec Joachim Löw, Julian Draxler possède une grande complicité. Le sélectionneur national de la Mannschaft a rapidement pris la mesure du talent de la pépite allemande. Il n’a pas encore 20 ans quand il intègre la liste des joueurs susceptibles de jouer l’Euro 2012. Mais il devra attendre le Mondial 2014 au Brésil pour vivre sa première grande compétition avec l’Allemagne. De quoi lui permettre d’être champion du monde. En 2016, il est un titulaire de Löw à l’Euro, mais cale face à la France en demi-finale. Lors de la Coupe des Confédérations 2017, il est le grand artisan de la victoire en tant que capitaine de sa sélection. Joachim Löw lui fait entièrement confiance. 

Sead Kolasinac 

Son ami

Ils se sont connus à Schalke 04. Si, en 2015, Julian Draxler partira à Wolfsburg, Sead Kolasinac restera l’un des meilleurs amis de l’Allemand. Le Bosnien sera d’ailleurs l’un de ses précieux soutiens quand ce dernier fera son retour à Gelsenkirchen. Désormais à Arsenal depuis 2017, ils se voient souvent entre Paris et Londres. 

Thilo

Son compatriote

Depuis l’été 2018, Thilo Kehrer est coéquipier de Julian Draxler au Paris Saint-Germain. Après avoir fait ses gammes à Schalke 04, le défenseur allemand est l’un des premiers soutiens de Draxler dans le vestiaire parisien et en sélection nationale. 

Presnel

Son pote

Presnel Kimpembe est l’un des proches de Draxler dans le vestiaire du PSG. Ils s’entendent particulièrement bien et se retrouvent souvent l’un à côté de l’autre au moment de se préparer. 

Raul

Son exemple

Entre 2010 et 2012, Julian Draxler a pu côtoyer l’ancienne idole du Real Madrid, Raul, sous le maillot de Schalke 04. Véritable modèle avant même de le connaître, l’Allemand s’est beaucoup inspiré sur l’exigence du haut niveau de l’Espagnol pour continuer à progresser. 

Zinedine

Son idole

Très jeune, Julian Draxler n’a jamais caché avoir une grande admiration pour Zinedine Zidane. Après l’avoir vu à l’œuvre à l’occasion du Mondial allemand 2006, Draxler a toujours su s’inspirer de l’un des meilleurs joueurs de l’histoire du foot français. Il a déjà tenté la roulette à plusieurs reprises. Il était aussi fan du Brésilien Rivaldo. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi