jeudi 13 juin 2024

Enjeux et pronostics pour la 38ème journée de Ligue 1 : Auxerre se sauve, Lille file en Ligue Europa

À lire

Toutes les infos utiles, les enjeux des matchs et les pronostics de la rédactions, pour la 38ème journée de Ligue 1.

Qui jouera la Ligue Europa et la Ligue Europa Conférence et quel sera le dernier des quatre relégués ? C’est tout l’enjeu de cette 38ème journée de Ligue 1, dont tous les matchs se déroulent en même temps, à 21h. Les équipes n’étant pas toutes impliqués de la même manière, on peut s’attendre à des résultats surprenants.

A LIRE AUSSI : Elye Wahi vers Monaco

A commencer par la rencontre en Auxerre et Lens. Il y a encore quinze jours, on n’aurait pas misé une pièce sur les chances des Auxerrois. Mais aujourd’hui, les Nordistes n’ont plus rien à jouer. Pire : ils ont fêté leur qualification pour la Ligue des Champions toute la semaine et on peut s’interroger sur leur état au moment d’affronter des Bourguignons gonflés à bloc pour gagner et s’assurer le maintien. Chez les Lensois, le groupe est au complet, avec le retour de suspension de Frankowsky, mais Franck Haise pourrait faire tourner.  A Auxerre, Christophe Pélissier a décidé de réintégrer Niang dans le groupe pour ce match décisif.

Nantes va battre Angers, mais ce ne sera pas suffisant

A distance, les Auxerrois se livreront à une lutte intense pour le maintien avec Nantes. Pour rester en Ligue 1, les Canaris devront battre Angers et espérer que l’AJA ne gagne pas face à Lens. Pour ce match, Pierre Aristouy est privé de Guessand et Delort en attaque, alors que le SCO, déjà en Ligue 2, se déplacera sans Bentaleb (blessé). Difficile de pas voir Nantes s’imposer à la Beaujoire, mais pas sûr que cela suffise…

Dans le haut du tableau, c’est Rennes qui pourrait perdre des plumes à Brest. Si les Rennais ne font pas au moins le même résultat que Monaco (face à Toulouse), ils ne joueront pas l’Europe la saison prochaine. Pour ce match, Rennes sera privé de Mandanda (mollet), en plus de ses absents longue durée (Truffer, Terrier…). A Brest, Fadiga manque à l’appel.

A Monaco, qui pourrait perdre très gros, Philippe Clément attendra le dernier moment pour savoir s’il peut titulariser Golovin, alors que Spierings (suspendu) manquera à Philippe Montanier.

Lille sur une autoroute vers l’Europe

Troisième équipe à la lutte pour l’Europe, Lille est en position de force à Troyes. Mais attention quand même, les Aubois voudront finir la saison en beauté… Pour cette rencontre, Paulo Fonseca est privé d’André Gomes, alors que Tardieu, Ripart sont blessés, pendant que Gallon est suspendu.

Pour le dernier match de la saison (et de Lionel Messi en Ligue 1), Christophe Galtier devrait aligner la même équipe que lors du match nul à Strasbourg. En face, les Auvergnats sont au complet. Paris est le grand favori, bien sûr, mais pourrait être perturbé par des nombreux changements en cours de match, pour faire profiter tout le monde.

En déplacement à Nice, l’OL jouera sa carte à fond. Une large victoire lyonnaise, combinée avec une défaite de Rennes à Brest et une autre de Monaco contre Toulouse, peut, miraculeusement permettre aux Gones de terminer 5èmes. Mais ça, personne n’y croit. Tout au plus, Lyon peut espérer une contreperformance de Rennes ou Monaco, pour terminer 6ème, et récupérer un strapontin pour l’Europe si Toulouse ne peut pas s’inscrire. Nice jouera ce dernier match sans Atal, Ramsay et Thuram, alors que l’OL est encore privé de Lovren. Un des enjeux pour l’OL est de voir Lacazette (27 buts) passer devant Mbappé (28 réalisations) au classement des buteurs.

Pour les autres rencontres, difficile de ne pas voir les Marseillais terminer sur une bonne note à Ajaccio, pour ce qui sera le dernier match d’Igor Tudor. En plus de Payet, Rongier est suspendu et Gigot toujours blessé, comme les Marocains Ounahi et Harit. Coté Corse, Lebas, Hamouma, Touzghar et El Idrissy sont (entre autres) absents.

Le match entre Lorient et Strasbourg se jouera sans Dieng chez les Merlus et Perrin chez les Alsaciens. On voit bien les Strasbourgeois jouer relâchés après leur maintien. Avec quelles conséquences ?

Enfin, le dernier match « pour du beurre » (ou presque) opposera Reims à Montpellier. Abdelhamid, suspension purgée, fait son retour à Reims, mais pas Agbadou. A Montpellier Michel Der Zakarian va pouvoir mettre son équipe type.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi