samedi 2 décembre 2023

Equipe de France : l’ultime exigence de Didier Deschamps

À lire

Pascal Auchet
Pascal Auchet
Journaliste

Terminer parmi les meilleurs premiers et être tête de série, mais aussi finir la campagne de qualification avec 8 victoires sur 8 matchs. C’est le défi que Didier Deschamps a fixé à ses joueurs.

Déjà qualifiés, les Bleus ont un dernier défi à relever : terminer parmi les 5 meilleurs premiers sur les 10 groupes et devenir ainsi tête de série, lors du tirage au sort de la phase finale, qui se déroulera en Allemagne, entre le 14 juin et le 14 juillet 2024.

A LIRE AUSSI : la “Fashion week” des Bleus au château

Les Français sont bien partis pour réussir ce pari, ayant pour l’instant remporté leurs six matchs. Seul le Portugal, dans le groupe J, accomplit aussi un sans-faute jusque-là. Et il ne faut plus qu’un succès lors des deux dernières journées, contre Gibraltar le 18 novembre, ou en Grèce le 21, pour assurer aux Bleus d’être têtes de série. La France aurait alors 21 points au compteur, un total qui ne pourrait pas être atteint par les vainqueurs des groupes D, E, G. Mais un autre défi les attend aussi : remporter les 8 matchs du groupe B. Pour ça, il faudra aussi aller gagner en Grèce, le mardi 21 novembre. 

Les Bleus pourraient retrouver la Croatie, l’Italie ou la Suisse en phase de poules

Etre dans le chapeau 1 ne garantit pas pour autant éviter des grosses nations dès le premier tour de la phase finale. Les Bleus seront donc supporters de l’Angleterre, qui jouera Malte et la Macedoine du Nord, avec de grandes chances de faire partie des meilleurs premiers, ainsi que la Belgique (qui terminera ses qualifications contre l’Azerbaïdjan). En revanche, s’ils parviennent à se qualifier (ce qui est loin d’être certain), l’Italie, la Croatie, voir la Suisse, seront potentiellement des adversaires sérieux dès le premier tour.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi