jeudi 25 avril 2024

Equipe de France : pourquoi Deschamps à fait ça ?

À lire

Pascal Auchet
Pascal Auchet
Journaliste

Coup de gueule contre la gestion catastrophique de Kylian Mbappé pendant les deux matchs internationaux.

Après le catastrophique match des Bleus contre l’Allemagne, Didier Deschamps avait décidé de changer 9 joueurs au coup d’envoi contre le Chili, trois jours plus tard : Aurélien Tchouaméni et Kylian Mbappé. Soit, au passage, deux joueurs encore en lice en Coupe d’Europe, mais surtout, le joueur qui a le calendrier le plus chargé de ces prochains jours, avec quatre matchs à jouer en 10 jours, du 31 mars (OM – PSG) au 10 avril (PSG – Barcelone). Mais surtout, tout le monde a vu que Kylian Mbappé, n’y était pas. Tous les observateurs ont vu facilement que le capitaine de l’équipe de France, qui plus est, honteusement sifflé, n’avait surtout pas envie de se blesser avant un tel calendrier. 

Kylian Mbappé a été le seul des 23 sélectionnés à jouer les deux matchs de bout en bout

Mais, comme l’actuel joueur du Real Madrid, le futur joueur du Real Madrid est resté sur le terrain pendant tout le match ! On aurait plus vu l’excellent Randal Kolo Muani (qui avait joué 7 minutes contre l’Allemagne) rester tout le match sur le terrain, et surtout, Moussa Diaby, rentrer plus tôt, pour faire souffler le buteur du PSG. Au contraire, Kylian Mbappé a été le seul parmi les 23 sélectionnés, à jouer les deux matchs de bout en bout. On aurait pu le comprendre s’il y avait un résultat à aller cherche, où si le capitaine avait des jambes de feu, mais visiblement, il pensait déjà au classico, à la Coupe de France et au Barça, ce qu’on ne peut pas franchement lui reprocher.

Alors, pourquoi Didier Deschamps a fait ça ? Pourquoi-t-il laissé son capitaine en souffrance pendant 90 minutes ? On peut aussi retourner la question au joueur : au lieu de jouer à 20% (c’était tellement flagrant en deuxième période), n’aurait-il pas mieux valu qu’il explique au sélectionneur qu’il avait besoin de souffler. Au lieu de ça, Mbappé s’expose, logiquement, à toutes les critiques sur son niveau de jeu. A moins que ce ne soit un moyen de se mettre la pression, pour revenir plus fort, dès dimanche prochain…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi