mercredi 5 octobre 2022

Equipe de France : sans Olivier Giroud, avec Théo Hernandez ?

À lire

C’est demain à 14h que Didier Deschamps communiquera la liste des joueurs retenus pour jouer les trois matchs de qualification pour la Coupe du Monde 2022. Une liste dont pourrait être absent Olivier Giroud.

Près de deux mois après l’élimination par la Suisse à l’Euro, il ne faut pas s’attendre à de gros changements. Toutefois, avant de connaître la composition du onze de départ contre la Bosnie (le 1er septembre) on suivra attentivement la situation de Steve Mandanda (remis en question à Marseille après des performances moyennes), Kingsley Coman (qui s’était accroché avec Deschamps lors de l’Euro) ou encore les deux joueurs de Tottenham, Moussa Sissoko et Tanguy Ndombélé, dont l’avenir est très incertain chez les Spurs, mais aussi le Lyonnais Léo Dubois qui était déjà loin dans la hiérarchie au mois de juin.

Une des principales incertitudes reste la présence d’Olivier Giroud. Relégué sur le banc lors de l’Euro, le 2ème meilleur buteur de l’histoire des Bleus souffre depuis quelques années de son manque de temps de jeu. A 35 ans (il les aura le 30 septembre), peut-il encore prétendre à être dans le groupe qui prépare la Coupe du Monde qui aura lieu dans un peu plus d’un an ? Où au contraire, Deschamps doit-il passer à autre chose.

Fin de carrière en Bleu pour Giroud et Sissoko ?

Promouvoir Ben Yedder dans la hiérarchie ou faire confiance à un autre joueur ? Le 20 août dernier, dans un long entretien accordé à nos confrères de l’Equipe, Didier Deschamps est resté très flou à son sujet, laissant toutefois entendre qu’il pourrait ne pas être dans la liste.

« Est-ce qu’il a été difficile de sortir Giroud de l’équipe à l’Euro ? C’est le haut niveau. J’ai été honnête et transparent avec Olivier. Depuis février, sa situation en club s’était plus que dégradée », a expliqué Deschamps. « Je sais très bien ce qu’il a fait, et très bien fait, mais prenez l’exemple de Mamadou Sakho, je lui serai toujours reconnaissant de ce qu’il a réalisé, mais c’était en novembre 2013. Olivier et quelques autres, c’était en 2018, mais aujourd’hui on est en 2021 et je ne suis pas là pour donner des assurances à qui que ce soit. (…) Est-ce qu’il sera dans la liste ? Cela fait partie de ma réflexion, mais ce n’est pas spécifique à Olivier ». Autre joueur en grand danger : Moussa Sissoko, dont la présence à l’Euro avait déjà été fortement critiqué.

Il serait très surprenant – et difficilement acceptable – que Deschamps reparte avec Giroud et Sissoko en septembre…

Lors de cette rentrée des Bleus, le sélectionneur pourrait aussi faire appel à du sang neuf, notamment pour les postes de latéraux, même si on ne se bouscule pas au portillon. Le Milanais Théo Hernandez, que Deschamps n’avait pas retenu pour l’Euro, est candidat. Ferland Mendy en revanche, s’est mis dans une situation, délicate au Real Madrid (qu’il pourrait quitter), ce qui pour l’instant l’écarte des Bleus.

> Le programme des Bleus :

France-Bosnie-Herzégovine (mercredi 1er septembre, 20h45, au Stade de la Meinau à Strasbourg)

Ukraine-France (samedi 4 septembre, 20h45, à Kiev)

France-Finlande (mardi 7 septembre, 20h45, au Groupama Stadium à Lyon-Decines)

Pour rappel, la France occupe la tête de son groupe avec 7 points devant l’Ukraine (3), la Finlande (2), la Bosnie-Herzégovine (1) et le Kazakhstan (1).

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi