mardi 18 juin 2024

Equipe de France : Thuram ou Kolo Muani, Deschamps fait-il le bon choix ?

FRANCE - CANADA (21H15)

À lire

Pascal Auchet
Pascal Auchet
Journaliste

FRANCE – CANADA (21H15)

Alors que les Bleus s’apprêtent à jouer leur deuxième match de préparation pour l’Euro 2024 contre le Canada, les choix de Didier Deschamps en attaque posent question.

2 buts en 696 minutes de jeu (19 sélections). C’est le bilan de Marcus Thuram sous le maillot bleu. Même si on y ajoute ses 3 passes décisives, ça fait très peu. Toutefois, derrière Olivier Giroud (57 buts) et Kylian Mbappé (45 buts), le n°15 des Bleus n’a pas grand chose à envier aux autres membres de la liste pour l’Euro. Joueur au profil sensiblement similaire, Randal Kolo Muani (4 buts en 16 matchs, mais 854 minutes de jeu) est à peine plus efficace. Ousmane Dembele (5 buts en 43 sélections) et Kingsley Coman (8 buts en 55 sélections), ne marquent pas plus, mais ont des profils plus spécifiques d’ailiers. Pas mieux pour un des absents de la liste, Wissam Ben Yedder (3 buts en 19 sélections) et Alexandre Lacazette (3 buts en 16 sélections).

Un but lors de ses trois dernières titularisations en Bleu pour Kolo Muani 

Pressenti pour être de nouveau titulaire ce soir face au Canada, le fils de Lilian Thuram, ancien coéquipier de Didier Deschamps avec les Bleus (tous les deux ont été champion du monde et champion d’Europe ensemble), peine à convaincre avec l’Equipe de France. Notamment en offrant moins de solutions offensives d’un Kolo Muani ou d’un Giroud. Le joueur de l’Inter Milan, dont l’association avec Lautaro Martinez a joué un rôle primordial dans la conquête du titre en Italie (37 buts à eux deux, dont 13 pour le Français) est une sorte d’opposé à Kolo Muani, qui a eu du mal cette saison au PSG, mais qui n’a pas déçu lors de ses trois dernières titularisations en Bleus, avec un but lors de chaque match (en Grèce puis contre le Chili et le Luxembourg).

L’alternative Bradley Barcola

A l’Inter, Marcus Thuram joue dans un schéma organisé en 3-5-2 au sein duquel il se partage l’attaque avec Martinez. Une organisation offensive différente de celle mise en place par Didier Deschamps, quand il incorpore Antoine Griezmann au milieu, comme c’est désormais régulièrement le cas. Pourtant, Didier Deschamps, qui estime que Marcus Thuram et Kylian Mbappé sont complémentaires, continue de faire passer le joueur de l’Inter avant l’ancien Nantais. Le paradoxe, c’est que RKM a donné l’impression, au PSG, de ne pas être un complément efficace au capitaine des Bleus, en étant peu à l’aise à la pointe d’une attaque à trois. 

L’autre solution, si Deschamps continue de penser (sans que l’on puisse lui donner tord) qu’Olivier Giroud n’a plus le coffre pour être titulaire dans les matchs à forte intensité, est de faire appel à Bradley Barcola. Ce qui nécessite de repositionner Kylian Mbappé dans l’axe, avec Ousmane Dembélé sur le côté droit. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi