jeudi 13 juin 2024

Equipe de France : Warren Zaïre-Emery, l’Euro avant le BAC

À lire

Pascal Auchet
Pascal Auchet
Journaliste

S’il parvient à concilier parfaitement études et carrière professionnelle, Warren Zaïre-Emery ne pourra pas se présenter aux épreuves du BAC au mois de juin, en cas de sélection pour l’Euro.

De passage en conférence de presse ce matin, Warren Zaïre-Emery a expliqué comment il parvenait à concilier études et football de haut niveau. Le prodige parisien, qui pourrait devenir le plus jeune joueur à porter le maillot de l’équipe de France depuis la première guerre mondiale, samedi contre Gibraltar, a même donné ses notes au Bac Français : 10 et 12.

Entraînement avec le PSG le matin, et cours l’après-midi : c’est ainsi que se dessine l’emploi du temps de celui qui aura 18 ans au mois de mars. En général, car bien sûr, pour les matchs de Ligue des Champions où ce stage avec les Bleus, il faut obligatoirement un aménagement spécial.

Euro 2024 = cas de force majeure

Pour l’instant, il s’agit juste de négocier directement avec ses professeurs au quotidien, mais en revanche, ce ne sera pas la même chose au mois de juin prochain. En effet, les épreuves du Bac sont programmées du 14 juin (écrit) au 5 juillet au plus tard, pour les oraux.

Si Didier Deschamps fait appel à lui pour l’Euro (14 juin – 14 juillet 2024), celui qui a endossé le n°8 lors pour ce rassemblement devra donc obtenir une dérogation pour passer ses épreuves au mois de septembre. Une session dite « de remplacement » est d’ailleurs programmée (du 10 au 23 septembre). Officiellement, il faut « un cas de force majeure » pour pouvoir y accéder.

Le statut de sportif de haut niveau permet toutefois de passer son bac en dehors des périodes normales. En cas de sélection, la FFF devra donc s’organiser en temps et en heure pour permettre à Zaïre-Emery de ne pas se présenter aux épreuves programmées en plein Euro.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi