dimanche 23 juin 2024

Euro 2024 : coup dur pour les Pays-Bas avant d’affronter la France

À lire

Les forfaits de cadres importants se succèdent aux Pays-Bas, avant l’Euro où ils sont les principaux adversaires de l’Equipe de France en phase de groupes.

Après la blessure de Frenkie De Jong, c’est au tour de Teun Koopmeiners de déclarer forfait. Les deux sont des atouts importants pour la sélection néerlandaise. Leur absence pour l’Euro est un gros coup dur, alors quelles conséquences pour les Oranje de Koeman ? Evidemment les pertes d’un maestro comme De Jong et de la force offensive de Koopmeiners sont préjudiciables, même si les Oranje ont les armes pour les remplacer. Explications. 

Ian Maatsen appelé par Kooman

Pas d’Euro 2024 non plus pour Teun Koopmeiners. Au lendemain de l’annonce du forfait de Frenkie de Jong pour le tournoi, le milieu de l’Atalanta doit également renoncer à la compétition, comme l’ont officialisé les Pays-Bas ce mardi 11 juin. 

Teun Koopmeiners était incertain depuis sa blessure à l’aine contractée à l’échauffement du dernier match de préparation contre l’Islande (4-0), lundi 10 juin. «Nous verrons ce qu’il en est lors des tests que Teun réalisera (ce mardi), mais j’ai un mauvais pressentiment», avait déclaré le sélectionneur Ronald Koeman à l’issue de la rencontre. La tendance négative s’est donc confirmée avec l’officialisation du forfait de Koopmeiners aujourd’hui.

Les Pays-Bas venaient alors de communiquer le nom du remplaçant de Frenkie de Jong : Ian Maatsen. Le latéral gauche de 22 ans s’est distingué en prêt au Borussia Dortmund cette saison, disputant notamment la finale de la Ligue des champions contre le Real Madrid (0-2) en tant que titulaire.

Le grand retour de Wijnaldum titulaire ?

Suite au match contre le Canada la semaine dernière, on peut s’imaginer plus aisément la composition sans De Jong et Koopmeiners. Heureusement, les Oranje sont bien fournis au milieu du terrain et peuvent compter sur une bonne profondeur et une belle variété de profils à ce poste. Contre le Canada, on a vu Koeman aligner un trio Rejinders (AC Milan) – Veerman (PSV) – Schouten (PSV) dans un 4-2-3-1. Rejinders a dû jouer un rôle plus offensif que celui qu’il connaît habituellement au Milan mais s’en est sorti avec brio. Veerman et Schouten ont eu un rôle plus défensif. Seulement, les options des Pays-Bas ne s’arrêtent pas là, on peut noter la présence du jeune Gravenberch, avec un profil box-to-box, ou du vétéran Wijnaldum, dont l’expérience peut être précieuse. 

Vincent Encrine

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi