jeudi 25 juillet 2024

Euro 2024 : Croatie – Italie, un match sous très haute tension

À lire

Pascal Auchet
Pascal Auchet
Journaliste

CROATIE – ITALIE (21H)

La Croatie est tout proche de quitter l’Euro. Seul un succès de Modric et ses partenaires, très décevants jusque là, peut éviter une grosse déconvenue. Les Italiens, ne sont pas très sereins non plus…

On connait désormais deux éliminés. Après la Pologne, éliminée avant même son match contre les Bleus, l’Ecosse, battue par la Hongrie à la… 100ème minute, rentre chez elle. Les Hongrois (3 points et une différence de buts de -3) ont une toute minuscule chance de terminer parmi les 4 meilleurs troisièmes (sur 6). 

Aujourd’hui, les groupes B et C vont régler leurs comptes. Avec un match que tout le monde attend : Italie – Croatie. Tout simplement parce que, entre le champion d’Europe en titre et l’une des équipes les plus performantes de ces 8 dernières années, il pourrait n’en rester qu’une. Sûrs de rentrer chez eux s’ils ne battent pas l’Italie, Modric et ses partenaires peuvent mettre les Italiens dans l’embarras en cas de victoire. Les champions en titre, devraient alors attendre les résultats des autres pour savoir si leur aventure continue. Pire encore : si l’Albanie crée l’exploit de battre une Espagne déjà sûre de terminer en tête de son groupe, et donc qui va faire tourner, et que les Italiens s’inclinent, ils termineront tout simplement quatrièmes !

Dalic, la phrase qui met le feu : « Il ne faudra pas tomber dans les pièges de la provocation ».

Mais on n’en est pas encore là. Ce sont surtout les Croates qui ne font pas les malins avant les derniers matchs du groupe C. « On connait la situation » explique Zlatko Dalic. « Si on ne bat pas l’Italie, on sera éliminé, et on n’a pas envie de rentrer à la maison. Ce sera un match historique ». 

Surtout, un match très tactique, qui ne sera sans doute pas le plus beau de cet Euro. Les Italiens n’ont besoin que d’un petit point pour terminer deuxièmes et vont démarrer avec un net avantage. Avant le match, Dalic a d’ailleurs pointé du doigt le vice des Italiens. « Il ne faudra pas tomber dans les pièges de la provocation ». Une petite phrase qui a mis encore un peu plus de tension autour de ce match. 

Les résultats du 23 juin :

Groupe A : Suisse – Allemagne (1-1) et Ecosse – Hongrie (0-1)

Classement final :

1. Allemagne, 7 points

2. Suisse, 5 points

3. Hongrie, 3 points (-3)

4. Ecosse, 1 point

Les matchs du 24 juin :

Groupe B : Croatie – Italie (TF1 et BeIN Sports 1) et Albanie – Espagne (BeIN Sports 2)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi