mardi 18 juin 2024

Euro 2024 – Georgie : l’effet Willy Sagnol

À lire

La Géorgie va disputer le premier Euro de son histoire après s’être qualifiée aux tirs au but contre la Grèce en mars. Un exploit qu’elle doit en partie à son sélectionneur français, Willy Sagnol arrivé il y a trois ans qui a réalisé un énorme travail.

« Ça peut se jouer ici, un tir au but pour l’histoire…, c’est fait ! » Nous sommes le 26 mars 2024 et la Géorgie vient de se qualifier pour la première compétition internationale de son histoire en écartant la Grèce au bout d’une séance de penaltys insoutenable. Une performance historique qui restera dans les mémoires pour ce jeune et petit pays de l’Est de l’Europe.

Qualification surprenante certes, mais qui n’a rien d’un hasard compte tenu du travail effectué depuis plusieurs années maintenant et notamment depuis l’arrivée du Français Willy Sagnol à la tête de la sélection en 2021. Avec 44% de victoires depuis sa prise de fonctions, le Stéphanois d’origine est le sélectionneur qui a le meilleur ratio depuis David Kipiani en 1997 (seulement 7 matches).

« Willy s’est imprégné de la culture footballistique géorgienne qui prône un jeu assez latin basé sur la technique et la possession » selon Alain Giresse, ancien sélectionneur de la Géorgie en 20042005. « Même si l’effectif a ses limites, il a réussi avec peu, à faire ce qu’aucun autre entraîneur n’avait réussi jusqu’à maintenant c’est-à-dire se qualifier pour une compétition internationale » poursuit-il.

Et pourtant ils sont nombreux à être passés aux commandes de la sélection en peu de temps. Pas moins de 23 entraîneurs, dont Alain Giresse, ont dirigé l’équipe nationale sans pour autant avoir réalisé cette performance.

À LIRE AUSSI : toute l’actualité du foot dans votre mag

Ancien sélectionneur, Alain Giresse met en avant le bon travail de la fédération

Une avancée majeure pour le foot géorgien, mais qui n’a rien d’anodin tant l’investissement dans le foot et la formation est importante là-bas. « La formation est un axe important du football géorgien, on l’a vu ces dernières années avec l’explosion de Kvaratskhelia à Naples ou encore Mikautadze à Metz. La fédération réalise un très bon travail et c’est notamment dû au fait qu’il y a énormément d’anciens joueurs aux commandes des instances, qui connaissent le foot et qui savent comment travailler » explique Giresse.

Pour la Géorgie, l’histoire du football continue de s’écrire, après la victoire du SK Dinamo Tbilissi en coupe d’Europe des vainqueurs de coupe (C2) en 1981, cette qualification permet aux Croisés de passer un cap sur la scène internationale. Les Géorgiens auront dans leur groupe la Turquie, la République tchèque et l’ogre portugais. Même si le groupe reste ouvert et qu’une place de meilleur troisième peut être envisageable, la compétition n’est que du bonus étant donné que l’objectif est déjà atteint.

1

Lors de cet Euro 2024, la Géorgie participe à la première compétition internationale de son histoire depuis son indépendance en 1991.

Le pronostic de la Georgie

Même en comptant quelques talents au sein de son effectif, la Géorgie est très clairement le petit Poucet de la compétition. Qualifiés pour la première fois de leur histoire pour une compétition internationale, les Croisés ont déjà réussi leur Euro. Ils ont néanmoins un groupe ouvert et pourront tenter de se hisser parmi les meilleurs troisièmes d’autant plus qu’ils vont jouer sans pression. Les Géorgiens restent malgré tout assez faibles et devraient connaître des difficultés à exister contre leurs futurs adversaires.

Enzo Zanon (avec Oscar Lachaize)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi