mardi 23 juillet 2024

Euro 2024 : Jude Bellingham, un Ballon d’Or servi sur un plateau d’argent

PAYS-BAS - ANGLETERRE (21H)

À lire

Pascal Auchet
Pascal Auchet
Journaliste

PAYS-BAS – ANGLETERRE (21H)

Avant d’affronter les Pays-Bas en demi-finale, l’Anglais Jude Bellingham a vu, avec la défaite des Bleus (après l’élimination du Brésil de Vinicius en Copa America), le Ballon d’Or se rapprocher un peu plus. Et ce, quelque soit le résultat du match.

Qui d’autre que Jude Bellingham peut obtenir le Ballon d’Or 2024 ? Si le réveil de Kylian Mbappé (meilleur buteur de la Ligue des Champions) hier soir pouvait relancer le suspens, il n’y a désormais plus de doute possible : l’Anglais de 21 ans est archi favori pour décrocher la plus grande récompense individuelle dans le football.

Sans être très bon, le joueur, vainqueur de la Ligue des Champions avec le Real Madrid, est le grand artisan du parcours d’une triste Angleterre dans cet Euro. Par deux fois, ses buts ont sorti l’équipe de Southgate d’un bien mauvais pas. Contre la Solvaquie, en huitième de finale, on peut même parler de miracle avec ce retourné acrobatique au bout du bout du temps additionnel, pour envoyer les Anglais en prolongation. 

Jude Bellingham, deux fois « homme du match »

Jude Bellingham réussit avec l’Angleterre ce que Kylian Mbappé n’a pas réussi à faire avec les Bleus : apporter cette petite dose de talent en plus qui a permis à son équipe de se retrouver là. Deux élu « homme du match », le joueur du Real Madrid peut plus que jamais envisager de jouer la finale du tournoi.  

Pendant ce temps-là, la concurrence a baissé les armes. Outre Mbappé, Vinicius sorti sans gloire avec le Brésil de la Copa América en quart de finale, a aussi pris du retard dans la course au Ballon d’Or. Tony Kroos ? Auteur d’un Euro moyen, il ne devrait pas faire mieux que 4ème, voir 5ème si Lionel Messi (qualifié pour la finale, avec un but lors de la victoire 2-0 contre le Canada en demi) remporte la Copa America.

Cette demi-finale, Jude Bellingham peut l’aborder en tant que futur Ballon d’Or. Même un sursaut d’Harry Kane (co meilleur buteur de la Ligue des Champions, mais qui n’a encore rien gagné) ne suffira pas à enlever le trophée au n°10 de la sélection. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi