lundi 15 juillet 2024

Euro 2024 : le moment d’afficher ses ambitions pour l’Equipe de France

FRANCE - AUTRICHE (21H)

À lire

AUTRICHE – FRANCE (21H)

40 ans après la bande à Hidalgo, l’heure de la bande à Deschamps ? L’histoire ne demande pas mieux. Et tous les signaux sont au vert. Champion du monde en 2018 et finaliste de l’Euro en 2016, puis de la Coupe du Monde en 2022, Didier Deschamps a montré qu’il savait porter son équipe dans les grandes compétitions. Il faut encore le prouver dès ce soir.

Pour cela, il peut en plus s’appuyer sur un vivier qui semble infini. Avec Kylian Mbappé devant, Mike Maignan dans les cages, Théo Hernandez dans l’arrière-garde, Antoine Griezmann dans l’entrejeu… la France fait saliver l’Europe, et à tous les postes. 40 ans après 1984, l’équipe de France est en mission pour imiter ses prédécesseurs. Après la finale perdue en 2016 et l’élimination dès les huitièmes de finale face à la Suisse en 2021, les Bleus retrouveront l’Euro avec un esprit revanchard plus que jamais.

À LIRE AUSSI : toute l’actualité du foot dans votre mag

L’Euro et les Bleus, une histoire contrariée

Ils le savent : c’est la ligne qu’il leur reste à écrire. 40 ans après 1984, 24 ans après 2000, la France part à la conquête d’un troisième titre de champion d’Europe. Un sacre qui leur permettrait de rejoindre l’Allemagne et l’Espagne au palmarès des nations les plus titrées (3 victoires). Mais, pour finir sur le toit de l’Europe en Allemagne, les Bleus devront ô combien batailler.

Bien que dans une poule abordable avec l’Autriche, les Pays-Bas et la Pologne, si elle veut aller au bout, la France devra vaincre des effectifs aussi XXL que le sien. La génération dorée des Three Lions veut faire briller l’Angleterre comme elle n’a jamais plus brillé depuis la Coupe du Monde 1966, et le Portugal a prévenu avec son sans-faute en qualifications : il veut récupérer sa couronne. Mais impossible n’est pas Français, et la victoire n’en sera que plus belle. Alors, 40 ans après, on remet ça ?

Les Bleus transcendés par la compétition

La formule a parfaitement bien marché pour les 20 ans du titre de Champion du Monde 1998, alors pourquoi ne pas remettre ça cette année ? En dehors de Lucas Hernandez, dont le forfait est acté depuis plusieurs mois, la France arrive au complet dans cet Euro allemand. Même si nos Bleus ont paru un peu tendres en matchs de préparation, on connait l’importance de la compétition pour des champions comme Mbappé ou Griezmann (et tous leurs coéquipiers), sous les ordres du maitre absolue en la matière : Didier Deschamps.

Vainqueur de la Coupe du Monde et de l’Euro en tant que joueur, le sélectionneur n’a pas encore réussi le doublé en tant qu’entraîneur. Tout proche en 2016, il a vu son équipe craquer contre la Suisse il y a 3 ans et depuis, a toujours pensé à prendre sa revanche. La première étape commence ce soir contre l’Autriche. Dès son premier match de groupes, l’Equipe de France doit afficher ses ambitions en tant que patron du groupe D.

Les résultats du 16 juin :

Groupe C : Serbie – Angleterre (0-1) et Slovénie – Danemark (1-1)

Groupe D : Pologne – Pays-Bas (1-2)

Le programme du 27 juin :

Groupe E : Roumanie – Ukraine (15h, BeIN Sports 1) et Belgique – Slovaquie (18h, BeIN Sports 1)

Groupe D : Autriche – France (21h, BeIN Sports 1 et TF1)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi