mardi 18 juin 2024

Euro 2024 : pourquoi Deschamps a recalé Lacazette, Nkunku, Olise et Gusto

À lire

Pascal Auchet
Pascal Auchet
Journaliste

Depuis jeudi soir et l’annonce par Didier Deschamps de sa sélection pour l’Euro (25 joueurs), de nombreux commentaires évoquent surtout ceux qui ne sont pas dans la liste et qui auraient mérité d’y être. Parmi eux, quatre joueurs dont l’absence a du mal à passer.

Alexandre LACAZETTE (Lyon, France)

Avec 20 buts en 33 matchs (toutes compétitions confondues), Alexandre Lacazette réussit une magnifique saison. Ses 17 buts en Ligue 1 en font d’ailleurs le 3ème meilleur buteur du championnat, derrière Kylian Mbappé et Jonathan David. Alors que Randal Kolo-Muani a vécu une première saison compliquée au PSG (7 buts en 35 matchs et un temps de jeu largement inférieur au Lyonnais) et que Marcus Thuram a du mal à convaincre en bleu, sa sélection paraissait presque logique. 

L’explication : Ignoré par Deschamps depuis 7 ans et sa dernière apparition sous le maillot de l’équipe de France, on se doutait qu’il ne serait pas dans la liste. Dans le passé, à l’époque d’Arsenal, le Lyonnais a fait de grandes saisons (notamment la saison 2018/2019, avec 19 buts et 11 passes décisives en 49 matchs), mais n’a pas été rappelé pour autant. Un différent, qui va au delà du sportif, oppose le sélectionneur au n°10 de l’OL. 

Christopher NKUNKU (Chelsea, Angleterre)

Certes, l’ancien de Leipzig n’a fait son retour dans l’équipe de Chelsea qu’au début de ce mois de mai. Mais, après deux apparitions en fin de match (15 minutes chacune), il a joué une mi-temps lors du dernier match et inscrit un but. Son profil particulier (capable de jouer à tous les postes offensifs) en faisait un sérieux candidat. 

L’explication : c’est Didier Deschamps qui l’a expliqué lui-même. « Il a eu un saison très compliquée (…) Il a fait trois bouts de match (Qu’il soit guéri oui, mais il y a encore des étapes à franchir ».

Michael OLISE (Crystal Palace, Angleterre)

Depuis son retour de blessure, le jeune ailier français fait des merveilles avec Crystal Palace. Auteur de 10 buts et 5 passes décisives, le joueur de 22 ans est devenu un candidat sérieux à l’équipe de France. Il est frais et pouvait souffler un vent nouveau sur l’attaque des Bleus, et éventuellement palier les doutes qui pèsent que la forme de Kingsley Coman, qui n’a pas encore rejoué avec le Bayern.

L’explication : Didier Deschamps l’a expliqué, il n’est pas du genre à sélectionner pour la première fois un joueur dans le cadre d’une grande compétition internationale. Mais il est passé outre cette règle, en appelant Bradley Barcola… La différence entre Barcola et Olise, c’est que le premier a joué plusieurs matchs de Ligue des Champions, durant lesquels il a été performant. Michael Olise, lui, n’a aucune expérience européenne. 

Malo GUSTO (Chelsea, Angleterre)

C’est une liste de 25 joueurs sans aucune garantie au poste de latéral droit que Didier Deschamps a présenté. Avec un spécialiste aux performances controversées en club, mais intéressant en bleu (Jonathan Clauss) et deux défenseurs centraux repositionnés (Jules Kounde et Benjamin Pavard), que les Bleus partiront en Allemagne. Alors forcément, le nomme Malo Gusto, auteur d’une bonne saison avec Chelsea, est apparu. En 26 matchs de Premier League, l’ancien Lyonnais a notamment réussi 6 passes décisives. 

L’explication : elle rejoint celle qui explique l’absence de Michael Olise. Même si l’ancien prodige de l’OL a participé à 7 matchs de Ligue Europa avec son club formateur, lors de la saison 20212022. Malo Gusto n’a que 21 ans (il les fêtera le 19 mai) et a été recalé par son manque d’expérience, mais aussi parce qu’il ne présente pas non plus de solides garanties défensivement. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi