lundi 15 juillet 2024

Euro 2024 : Sylvinho, de risée des supporters de l’OL à héros de l’Albanie

ITALIE - ALBANIE (21H)

À lire

ITALIE – ALBANIE (21H)

C’est l’histoire d’une résurrection. Après des débuts de carrière d’entraîneur, Sylvinho, n’est plus la risée des supporters lyonnais, mais le héros de l’Albanie.

Pour la première fois de sa jeune carrière d’entraîneur (comme n°1 s’entend), Sylvinho a passé plus de neuf mois à la tête d’une  équipe. Passé sur les bancs de plusieurs clubs brésiliens, de l’Inter et de la Seleçao en tant qu’adjoint, le Brésilien de 50 ans, a surtout marqué les esprits par son passage éphémère (moins de 5 mois) sur le banc de l’OL. 

Ensuite, l’ancien international brésilien, trois fois vainqueur de la Liga avec le Barça, enchainera avec un nouvel échec sur le banc des Corinthians. Il tiendra à peine plus de 8 mois avant de perdre son poste au lendemain d’une défaite contre Santos. 

Nommé à la tête de la sélection albanaise le 1er janvier 2023, Sylvinho trouve cette fois l’occasion de montrer qu’il peut entraîner au haut niveau. Transformant une équipe pleine de talents (notamment avec des joueurs évoluant en Série A) en véritable bloc collectif, le Brésilien a réussi l’exploit de qualifier l’Albanie pour l’Euro en terminant en tête de son groupe. Un groupe, certes, plutôt peu relevé, mais où on trouve trois qualifiés pour la compétition allemande (Albanie, Pologne et Republique Tchèque). 

Pour son 2ème Euro, l’Albanie veut réussir l’exploit de jouer un 8ème de finale

« Nous sommes 24 joueurs toujours ensemble. Il n’y a pas de temps en équipe nationale pour changer de groupe et cela nous a manqué toutes ces années », expliquait Thomas Strakosha, gardien de but de Brentford, dans le media albanais Telegrafi . C’est la plus belle chose que cet entraîneur ait faite, il a créé un groupe. Nous sommes très proches les uns des autres et cela se voit aussi sur le terrain.» Un magnifique hommage pour celui dont les supporters de l’OL se sont longtemps moqués, après ses 11 petits matchs passés sur le banc. 

Alors que l’Albanie a déjà participé à une grande compétition internationale sans passer la phase de poules (l’Euro 2016 en France), le Brésilien s’attaque à un exploit monumental : être le premier entraîneur à guider l’Albanie en 8ème de finale de l’Euro. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi