jeudi 18 juillet 2024

Euro : Ibra, Haaland… cette équipe fantôme qui pourrait gagner la compétition

À lire

Après vous avoir proposé la liste des 50 joueurs qui peuvent marquer l’Euro de leur empreinte, nous vous présentons le onze type de ces joueurs que vous ne verrez pas lors de la compétition. Blessés, non retenus ou tout simplement pas qualifiés… ils forment une équipe qui auraient de bonnes chances de l’emporter.

Tout d’abord au poste de gardien de but, il est possible de citer Marc-Andre Ter Stegen, le portier du FC Barcelone a renoncé a l’Euro afin de faire  une opération au genou qu’il a déjà subit auparavant. C’est avec regret qu’il a annoncé sur Instagram : « J’ai décidé avec l’équipe médicale de mon club de subir une autre intervention au genou. Je suis triste de manquer l’Euro ». Cette opération lui permettra de revenir en forme du côté de Barcelone pour le début de saison, lui qui n’était que numéro 2 de la hiérarchie des gardiens de but allemands derrière Manuel Neuer.

Ensuite pour la défense, au poste de latéral droit ce sera Alexander Arnold qui manquera a l’Angleterre, blessé à la cuisse. Bien qu’il ne soit pas dans la meilleure forme de sa carrière le joueur de Liverpool manquera a l’équipe dirigée par Gareth Southgate.

Ensuite en défense centrale, c’est le capitaine du Real Madrid , Sergio Ramos qui n’a pas été sélectionné par Luis Enrique comme tous ses compères espagnols du Real. Le Madrilène n’était pas suffisamment remis pour disputer une telle compétition.

Pour l’accompagner Sven Botman, le jeune lillois de 21 ans sort d’une très bonne saison de confirmation avec son club. Pourtant la sélection Oranje ne l’a même pas convoqué dans la pré-liste des 34 joueurs pouvant être appelés, préférant le laisser à la disposition des espoirs.

Pour le côté gauche de la défense, deux français peuvent être cités, d’un côté Theo Hernandez, le frère de Lucas, occupant le même poste mais aussi l’ancien lyonnais Ferland Mendy. Les deux latéraux souffrent d’une hiérarchie déjà construite en équipe de France, avec comme exemple Lucas Digne enchaînant les bons matchs sous les couleurs bleues. Les deux latéraux très offensifs sont l’archétype du latéral moderne et s’imposent comme joueurs référence dans leurs clubs respectifs (AC Milan et Real Madrid).

Une attaque de feu : Kean, Ibra, Haaland !

Au milieu de terrain, deux absences ne paraissent pas logiques et pour cause, leurs pays ne sont pas qualifiés pour la compétition. En effet Sergej Milinkovic-Savic et Miralem Pjanic manquent a l’appel. Les originaires de Serbie et de Bosnie Herzégovine formeraient un milieu à deux complet quoiqu’un peu offensif. Dans un système avec une pointe plus haute, Nabil Fekir, l’ex lyonnais, brillant récemment sur les couleurs du Bétis aurait pu prétendre à une place dans les 26 de Didier Deschamps. Ses dernières performances en Liga lui auraient permis de prétendre a une place à l’Euro. La concurrence forte a son poste ne lui a pas permis d’y arriver mais sa place dans ce 11 est plus que justifiée.

En attaque le trio Moise Kean, Zlatan Ibrahimovic, Erling Haaland ferait peur a toutes les défenses d’Europe. L’italien non-sélectionné par la Squadra Azurra ne disputera pas l’Euro malgré sa belle saison de confirmation avec le PSG (16 buts en 35 matchs). Pour Zlatan Ibrahimovic récemment revenu de sa retraite internationale grâce a son début de saison fulgurant avec l’AC Milan, son dernier Euro n’est qu’un lointain souvenir depuis sa blessure au genou survenue milieu mai. Le phénomène Erling Haaland lui, est privé de la compétition a cause de sa nation, la Norvege, non qualifiée pour la compétition.

Cette équipe bien qu’absente de la compétition, réunie, serait capable de la gagner, tellement elle fait rêver sur le papier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi