mercredi 5 octobre 2022

Eusebio et Figo les autres Portugais Ballon d’Or

À lire

Avec cinq Ballons d’Or, Cristiano Ronaldo est le plus titrés, mais il n’est pas le seul Portugais au palmarès. Eusebio et Luis Figo ont, eux aussi, décrochés le Graal.

Le Portugal a trois grands noms inscrits au ballon d’or

Le Portugal compte trois vainqueurs de Ballon d’Or. Le plus célèbre d’entre eux reste Ronaldo mais, dans les années 60, c’est Eusebio qui faisait briller les couleurs portugaises. En 1965, l’attaquant surnommé la Panthère noire a décroché de justesse le Ballon d’Or devant l’Italien Facchetti.

Une récompense pour sa saison, mais aussi pour les années précédentes au cours desquelles il s’est construit un palmarès phénoménal avec une C1 en 1962 avec Benfica en battant en finale le Real (5-2), il a aussi été champion du Portugal à onze reprises et onze fois meilleur buteur du championnat portugais.

Il a aussi marqué de son empreinte la Coupe du Monde 1966 en inscrivant neuf buts qui ont permis au Portugal de terminer troisième, le meilleur résultat de la sélection lors d’un Mondial. Auteur de 473 buts en 440 matches, il était très adroit devant le but et a été Soulier d’Or européen en 1968 et 1973.

Après Eusebio, le Portugal a dû attendre 2000 pour célébrer son deuxième Ballon d’Or. Un Ballon d’Or surprise car le favori était Zinédine Zidane, vainqueur de l’Euro avec la France. Mais un coup de tête en Ligue des Champions à l’automne a coûté cher au meneur de jeu français de la Juventus qui n’a terminé qu’à seize points de Figo.

A 28 ans, le meneur de jeu de la sélection portugaise et du Real Madrid a donc gagné devant Zidane, Chevtchenko et Henry. L’année précédente le Portugais avait pris la cinquième place.

A l’été 2000, il avait été transféré de manière retentissante du Barça au Real Madrid pour 60,1 millions d’euros ce qui faisait de lui le joueur le plus cher de l’histoire.

En 2000, Figo prend sa revanche sur Zidane

C’était l’un des votes les plus serrés de l’histoire du Ballon d’Or, mais il n’était pas non plus totalement immérité puisque Luis Figo faisait partie des meilleurs joueurs du monde. Magnifique joueur, technique, dribbleur, il perdait peu de ballons et possédait une grosse frappe de balle qui lui a aussi permis de marquer de beaux buts.

Entouré de grands joueurs (Guardiola, Kluivert, Rivaldo…), il était parfaitement compatible avec le style de jeu de Barcelone, mais cela ne l’a pas empêché de quitter la Catalogne à l’été 2000.

Avant de rejoindre le Real, il a réussi un bel Euro, juste stoppé en demi-finale par la France de… Zinédine Zidane. Il avait déjà perdu en demi-finale de Ligue des Champions avec Barcelone. Luis Figo a la particularité d’avoir été le premier grand joueur recruté au Real Madrid par Florentino Perez.

Pour cette récompense, c’est la régularité de Luis Figo qui a été récompensée. Le meneur portugais était rarement décevant, très fiable et les cinq matches de suspension de Zidane après son coup de sang en Ligue des Champions lui auront coûté très cher.

Le Français est passé à côté d’un deuxième Ballon d’Or après celui de 1998 mais, de par sa personnalité et son jeu, Luis Figo était aussi un beau vainqueur, il a pris sa revanche sur Zidane après la défaite de l’Euro. Huit ans plus tard, Cristiano Ronaldo lui succédait et devenait le troisième portugais titré dans l’histoire du trophée. Avec le succès que l’on connait.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi