dimanche 25 février 2024

Exclusif : les dessous du rachat de Bourges Foot 18 par Sadio Mané

À lire

Julien Huët
Julien Huët
Journaliste

Bourges Foot 18, pensionnaire de National 2, est désormais la propriété de l’attaquant international sénégalais Sadio Mané. Un deal qui doit tout à la profonde amitié qui lie l’ancien attaquant de Liverpool à Cheikh Sylla, le président du club depuis 2017. Ce dernier nous dévoile les dessous de cette association.

Quel est votre lien avec Sadio Mané ?

On a une relation amicale qui a débuté en 2019 par le biais d’un ami commun, un de ses amis les plus proches. Il lui avait parlé de ce que je fais à Bourges. Il m’a contacté, le feeling est passé. On s’est souvent appelés, on s’est souvent vus chez lui à Liverpool, à Munich, au Sénégal.

Comment en êtesvous arrivé à ce que Sadio Mané devienne le propriétaire de votre club ?

Dès le départ, quand nous sommes entrés en contact, il a vu que je faisais venir à Bourges des jeunes Sénégalais. L’un des derniers exemples, c’est Amath Cissé, qui évolue maintenant au Sparta Prague. Toutes ces actions en faveur des jeunes Sénégalais lui ont plu. On s’est aperçus que nous avions beaucoup de valeurs humaines communes, ce qui l’a poussé à se rapprocher de moi et du club. La proposition est ensuite venue de lui. Le foot lui a beaucoup donné et il a envie de redonner.

À LIRE AUSSI : tous les transferts à suivre dans votre mag

Sadio Mané séduit par le projet social de Bourges

Sadio Mané est donc désormais le propriétaire du club !

Jusqu’à présent, le club était une association loi 1901. J’en détiens la présidence, avec un comité directeur. La mairie de Bourges joue un rôle important. Les installations sont municipales. Ele participe à hauteur de 30% au budget. Le maire avait donc naturellement son mot à dire, ce sont les enfants de la ville.

En 2020, je me suis déplacé avec lui voir Sadio à Liverpool. L’été dernier, Sadio nous a déjà aidés au moment du passage devant la DNCG. De son côté, la ville s’est engagée à rénover le stade car il a plus de 30 ans. La pelouse a été changée l’été dernier et la mairie s’engage aussi sur la sécurité.

Qu’estce qui va changer à moyen et à long terme ?

On veut aller beaucoup plus loin, on est en train de créer une société. Il y aura d’un côté la partie élite avec les professionnels et, de l’autre, la partie amateurs qui restera gérée par l’association. La société (qui devait voir le jour officiellement en janvier 2024, Ndlr) va gérer la N2 et la D3 féminine.

« Quand Sadio donne son nom et son image, il veut que ce soit à la hauteur de ce qu’il est capable de faire »

Questce qui a jà évolué ?

Sadio nous apporte des moyens supplémentaires, mais aussi sa vision du football. Depuis l’annonce officielle, on constate une évolution au quotidien. On renforce le club dans tous les secteurs. L’exemple le plus factuel, c’est la page Instagram qui est passée de 6000 à plus de 45 000 abonnés. Quelque chose est en train de se passer. Quand Sadio donne son nom et son image, il veut que ce soit à la hauteur de ce qu’il est capable de faire.

Cette nouvelle peut-elle être un coup d’accélérateur dans la course au maintien en N2 ?

C’est impératif de se maintenir. On avait démarré la saison avec les moyens que l’on avait et on préférait avoir des problèmes sportifs que des difficultés financières. Je préfère avoir une petite équipe et un club qui continue à exister que l’inverse… Depuis l’annonce de Sadio, on a recruté et on va continuer (le club reste sur 4 victoires et 1 nul et est remonté à la 10ème place, Ndlr). En janvier, 80% de l’effectif sera changé.

Bourges vise la Ligue 2 en 2030

Quelles seront les ambitions du club ?

On vise la Ligue 2 à l’horizon 2030. On se donne du temps. Car Sadio n’est pas le Messie, ni quelqu’un qui vient jeter son argent par la fenêtre. Par expérience, j’ai vu beaucoup de grandes annonces et de clubs se casser la figure. On ne peut pas dire qu’on va monter la saison prochaine alors qu’on est en bas du classement de N2. Nous sommes humbles, on veut poser les fondations et construire. On est ambitieux, mais on veut être réalistes.

Le club de Bourges et le Sénégal vont désormais être intimement liés.

C’est l’objectif, mais c’est déjà en place depuis longtemps. Cela fait d’ailleurs partie des choses qui ont fait progresser le club. L’ambassadeur du Sénégal vient tous les ans à Bourges afin de lever des fonds pour financer des actions caritatives au Sénégal. Il y a une très forte relation d’amitié entre le Sénégal et Bourges. Ce n’est pas anodin que Sadio Mané arrive à la tête du club, ces liens forts vont s’amplifier sur les plans sportif et culturel.

À LIRE AUSSI : quand il quittait Liverpool pour l’Arabie Saoudite

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi