mardi 27 septembre 2022

Rugby : Exeter, le club anglais qui domine l’Europe ne laisse rien au hasard

À lire

Jean-Marc Azzola
Jean-Marc Azzola
Journaliste

Exeter, auteur d’un magnifique doublé en 2020 (Champions Cup/championnat) n’est pas au sommet du rugby européen au hasard.

Rien n’y a fait ! Pas même le Coronavirus. La crise sanitaire n’a pas stoppé la marche en avant d’Exeter. Une semaine après sa brillante et première victoire de son histoire en Champions Cup (contre le Racing 92, 31-27), les Chiefs sont devenus champions d’Angleterre. Sous une pluie battante, à Twickenham, ils ont piqué en finale les guêpes des Wasps 19-13. Un deuxième titre de champion d’Angleterre au palmarès après celui de 2017. Et surtout un doublé historique. Les joueurs d’Exeter entrant dans le cercle très fermé des clubs (Leicester, Wasps, Saracens) ayant réalisé pareille performance la même année. Exeter Chiefs, c’est le tube du moment outre-Manche. Mais le succès de ce club fondé en 1871 dépasse largement les frontières de l’Angleterre : « Même depuis mon Irlande natale un club comme Exeter est très admiré et respecté, explique Ian Moriarty de Sportradar. Comparé à d’autres clubs anglais fortunés comme les Saracens ou Bath, avec des moyens bien plus limités, ils continuent leur chemin de la plus belle des manières. » 

Baxter, futur sélectionneur de l’Angleterre ? 

« Exeter est ce club un peu à l’ancienne, mais avec de grosses fondations. Ils ont un peu adopté le modèle du passé des Leicester Tigers. Ils sont basés dans le sud-ouest de l’Angleterre, une zone du pays où les gens sont fous de rugby. Ils ont donc toujours été bien soutenus. Les fondations ne se limitent pas à cela. Avec Tony Rowe, ils ont eu (depuis plus de 20 ans), un administrateur, un homme d’affaires et un président très intelligent. Il a su notamment apporter les améliorations commerciales nécessaires afin de fournir à Rob Baxter les ressources sur le terrain dont il avait besoin. »

Les succès récents d’Exeter ne peuvent pas s’expliquer sans la magnifique contribution de cet entraîneur de 49 ans. Son travail est tellement reconnu que Baxter pourrait même officier à la tête de l’équipe d’Angleterre dans un futur proche. Cet ancien puissant 2ème ligne a porté le maillot des Chiefs pendant 14 ans de 1992 à 2006.

Un règne qui ne devrait pas s’arrêter de sitôt

Il a disputé près de 300 matches avec le club du Devon et en a été le capitaine pendant dix ans. Il a même été sélectionné avec les Barbarians : « Il est profondément ancré dans l’histoire de ce club, confirme Moriarty. Peu d’entraîneurs comme lui peuvent autant retirer le meilleur de ses joueurs. Il y a eu ces derniers temps des joueurs de plus haut standing qui ont rejoint ce club. Avec même quelques pointures internationales (Hogg, Nowell, Slade, Cordero…). Cependant, Exeter ne renie jamais ses valeurs. Ce club mise surtout sur sa force collective associée à la volonté et au travail. Leur ADN se situe surtout là plutôt qu’une accumulation d’individualités. Exeter, ce n’est pas UN leader, mais davantage un leadership collectif. Ils me font penser à la province du Munster avec des fondations solides, une grande proximité avec les supporteurs, la fierté de porter le maillot et un leadership forgé dans le collectif, avec aussi quelques fulgurances émanant de brillantes individualités. »

Comment s’étonner dès lors de la dynamique triomphante d’Exeter ? Car non seulement les Chiefs gagnent, mais leur règne ne devrait pas s’arrêter de sitôt ! 

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi