mercredi 28 février 2024

Féminines : après la (probable) perte du titre, l’OL contre-attaque !

À lire

Ne parlez pas de fin de règne aux Lyonnaises après la perte du titre quasiment officielle depuis le 0-0 contre le PSG hier soir. Jean-Michel Aulas a déjà entrepris une véritable révolution pour ramener l’OL vers les sommets.

Sur le toit du monde depuis 2016 avec cinq Ligue des Champions consécutives en plus de ses quatorze titres en championnat, les Lyonnaises sont tombées de leur piédestal. Éliminées en quart de finale de LDC par le PSG, les protégées du président Aulas ont chuté face aux Parisiennes. 

Mais à Lyon, pas question de parler de fin de règne. Jean-Michel Aulas, qui a bien senti que son équipe perdait de sa superbe, a entrepris les grandes manœuvres pour revenir au plus vite au sommet du football européen. 

Tout a commencé par un changement d’entraineur. Au lendemain de l’élimination en Ligue des Champions, Jean-Luc Vasseur a été remercié et a laissé place à Sonia Bompastor.

Au niveau des joueuses, plusieurs d’entre elles vont prendre la direction de la firme américaine OL Reign jusqu’en décembre 2021 notamment Dzenifer Marozan, Eugénie Le Sommer et Sarah Bouhaddi. Rose Lavelle elle est définitivement transférée définitivement dans la firme américaine. Saki Kumagai elle continuera sa carrière en Bavière du côté du Bayern Munich. 

Lyon se sert… au PSG !

L’équipe sera donc privée pendant la première partie de saison de la plupart de ses joueuses cadres de ces dernières années. L’équipe sera donc construite autour de Wendie Renard, Amandine Henry et Delphine Cascarino récemment prolongée en attendant la possible prolongation de Sakina Karchoui et le retour de la grave blessure qui l’a privé de la saison, d’Ada Hegerber. 

Outre Catarina Macario et Damaris Egurrola dernièrement recrutées mais déjà intégrées à l’équipe, l’OL va frapper fort sur la scène française en arrachant la chilienne Christiane Endler, sans doute la meilleure gardienne du monde à l’heure actuelle, au PSG ! 

Ce n’est pas tout, selon les informations du Parisien, l’attaquante norvégienne du club de la capitale, Signe Bruun  devrait également rejoindre l’OL, alors qu’une autre Parisienne, Perle Morroni, dont la prolongation est en suspend a également été approchée par Bruno Cheyrou (responsable de la cellule recrutement de l’OL, filles et garçons) qui, rappelons-le, était encore au PSG la saison dernière. 

Mais ce n’est pas tout. On prête à Jean-Michel Aulas l’intention de continuer à recruter aux Etats-Unis dans la foulée de la jeune Catarina Marcario, arrivée en provenance de l’équipe universitaire du Cardinal de Stanford.  

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi