mercredi 29 mai 2024

Finale de la Coupe de France : quand Eric Roy se prend pour un supporter et pète un plomb

À lire

Au micro de France Télévision hier pour commenter la finale de a Coupe de France, Eric Roy a eu du mal à oublier qu’il avait porté les couleurs de l’OGC Nice en tant que joueur (de 1988 à 1992 et de 2002 à 2004), et qu’il avait même entraîné les Aiglons (de 2010 à 2012)…

A tel point qu’il a même complètement « pété les plombs » après le but accordé aux Nantais par Stéphanie Frappart, pour une main d’Hicham Boudaoui dans la surface. Estimant qu’il n’y avait pas lieu de siffler main sur ce type d’action (le centreur, Quentin Merlin, étant très proche du Niçois au moment de jouer le ballon), le consultant de France Télévision s’est emporté violemment envers l’arbitrage, à plusieurs reprises.

Il s’en prend violemment à l’arbitrage de Stéphanie Frappart, à tort

La majorité des observateurs (en dehors des supporters niçois) lui reproche, non pas d’avoir donné son avis sur le coup, estimant qu’il est cruel de jouer le sort d’une finale sur une telle action, mais de n’avoir cessé, à partir de cet instant, de pester sur les décisions du corps arbitrale, affirmant même  en fin de match que Stéphanie Frappart avait constamment pris des décisions contre les Niçois.

En deuxième mi-temps, on a donc eu droit à toutes les caricatures de critiques sur l’arbitrage : la règle de la main dans la surface, volontaire ou pas, les hors-jeu sifflés seulement après le terme d’une action pouvant apporter un but, pour pouvoir si besoin faire un contrôle via la VAR, et surtout, une mauvaise foi éclatante, que Fabien Levêque, qui commentait avec lui, a bien pris soin de ne pas partager.

Un commentaire désastreux qui peut avoir de graves conséquences

Pour info, à propos des polémiques liées aux mains dans la surface, nous croyons pouvoir dire que celle de Boudaoui aurait été sifflée par pratiquement tous les arbitres. Elle était largement décollée de son corps, agrandissant sa surface. C’est d’ailleurs pour ça que les défenseurs prennent soin de mettre les bras le long de leur corps et dans le dos, au moment d’intervenir dans la surface.

Bras le long du corps et mains dans le dos pour Marquinhos, pour éviter une mauvaise surprise…

Mais, pas besoin d’entrer dans ce débat pour reprocher à Eric Roy son attitude. Une fois le penalty sifflé, ses commentaires « orientés » ont contribué à faire monter la frustration des supporters niçois, qui n’ont pas manqué de s’acharner sur Stéphanie Frappart et son arbitrage…

D’ailleurs, après la finale, on n retrouvait ce discours chez aucun Niçois. Tous avaient surtout le sentiment de ne pas avoir été à hauteur de l’événement. Un point commun avec Eric Roy.

3 Commentaires

  1. Mais !!! Mon cher Monsieur GAZAN,

    Il me semble que vous n’avez pas était très tendre sur la chaîne l’Equipe envers le référé de la rencontre de Champions League, PSG – M.U. du 06/03/2019 à la suite du penalty accordé à Manchester United pour une main bien plus évidente de KIMPEMBE. À deux poids, 2 mesure ! Il est exact que Monsieur Éric ROY (excellent consultant au passage et qui sans faire offense à certains journalistes à une analyse bien plus fine) est sorti de ses gonds, à juste titre… Comment la FFF à pu confier le déroulement du match à cette personne qui n’est pas le meilleur arbitre de france, uniquement parce que c’est une femme mais là n’est pas la question, femme, homme ou genre neutre, le meilleur arbitre de france doit arbitrer la finale, c’est un fait ! Si on y ajoute les 3 erreurs manifestes que Stéphanie FRAPPART avait commises lors des 3 expulsions sur des joueurs Niçois lors du championnat en cours, on se dit que la FFF à montrer encore une fois ses limites.
    Bien à vous Monsieur GAZAN de trouver les mots ou les moyens de défendre ce pitoyable arbitrage du 07/05/2022 et les raisons qui ont amené la FFF à y désigner cette arbitre, certainement en devenir, ce que je lui souhaite mais pas encore au niveau d’arbitrer une finale de coupe de france. Un petit passage en ligue 2 lors de la saison à venir lui ferait le plus grand bien et pour ne rien vous cacher, aux supporters Niçois également 😊.

    Très cordialement.
    LIVOLSI Jean-Jacques.

  2. PS : Monsieur GAZAN ne prenez pas cela comme de la méchanceté mais c’est une réalité certains sont fait pour commenter les courses de caisses à savon faute de mieux, ce qui n’est pas le cas de Yoann RIOU qui est là avec talent pour JOUER un rôle, comme lorsqu’il commente un match de football sur la chaîne l’Equipe ou passe dans les grosses têtes, et d’autre pour commenter la finale de la coupe de france même en tant que consultant soit, mais il me semble que cela reste tout de même toujours plus gratifiant ! Éric ROY vient de déclarer que si le même genre de penalty avait été sifflé à l’encontre de Nantes, ça réaction aurait été identique mais j’imagine que vous, Monsieur GAZAN vous vous permettez d’en douter, mais de quel droit !!! Pour autant éviter à l’avenir de faire vos commentaires inappropriés seulement parce telle ou telle personne à évoluer auparavant dans le club qu’il est entrain de commenter.

    Bien à vous.
    LIVOLSI Jean-Jacques

  3. Re-PS : Vous avez certainement remarqué Monsieur Stephane Désenclos que je ne relève absolument pas vos commentaires, pourtant l’article à bien été écrit par vous ! Mais cela serait vous donner une importance que vous ne méritez pas, il a fallu que je fasse des recherches pour savoir qui vous étiez ce qui n’est tout de même pas le cas de GAZAN et encore moins de Monsieur Éric ROY.

    Cordialement.
    LIVOLSI Jean-Jacques

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi