samedi 20 juillet 2024

Finir devant l’OM… et le PSG, l’incroyable défi du RC Lens !

Troyes - Lens (samedi, 17h)

À lire

Auteur d’une première partie de saison qui a surpassé toutes les attentes, le RC Lens, a tous les arguments pour prétendre, au moins, à une qualification en Ligue des Champions la saison prochaine. Mais les Sang et Or peuvent rêver mieux, beaucoup mieux…

Depuis sa remontée en Ligue 1, lors de la saison 2020-2021, le RC Lens a terminé à deux reprises à la 7ème place du classement. Si en 2020-2021, la surprise était totale, pour l’exercice suivant, les joueurs de Franck Haise ont confirmé les attentes placées en eux.  Le suspense aura duré jusqu’à la 38ème et dernière journée. Malgré un nul arraché à domicile contre Monaco, les Lensois (62 points), étaient trop loin de la première place qualificative en Europe glanée par Nice (66 points) qui avait renversé Reims à l’extérieur 2-3. Un scénario incroyable qui n’a pas profité aux Sang et Or. 

44 points, le record historique pour un dauphin à ce stade du championnat

Aujourd’hui la donne a clairement changé. Les coéquipiers de Seko Fofana sont invaincus depuis 11 matchs toutes compétitions confondues, en étant capables de gagner des matchs importants contre de gros adversaires, comme le PSG, Marseille, Rennes, ou Monaco.

Tout cela grâce à un collectif bien huilé et des recrues de choix aux mercatos, à l’image de Brice Samba et Lois Openda. Le Français, excellent sur sa ligne, a réalisé 9 clean-sheets en 19 matchs depuis le début de la saison, et n’a concédé que 13 buts. Un total dérisoire qui fait de Lens la meilleure défense de Ligue 1 et qui s’explique par ses prestations, couplées au très bon trio Haidara-Medina-Danso. Tous les trois étaient déjà là la saison dernière et s’affichent aujourd’hui parmi les meilleurs défenseurs de notre championnat.

Si Lens encaisse peu, il est aussi efficace en attaque, en son grâce à la présence dans son groupe de l’un des meilleurs attaquants du championnat : le Belge Loïs Openda. Débarqué cet été en provenance du Vitesse Arnhem, le joueur de 22 ans a déjà inscrit 9 buts et délivré une passe décisive. Rajoutons à cet effectif l’incontournable Seko Fofana. Le joueur ivoirien, a longtemps été courtisé par Paris et Marseille, mais il a finalement fait le choix de prolonger dans ce qui est devenu son club de cœur. Il confirme une saison de plus son rôle essentiel en tant que métronome du milieu de terrain.

Gagner à Troyes pour assurer le podium

Les Nordistes ne se reposent pas pour autant sur leurs lauriers. Ils viennent ainsi de se renforcer avec l’arrivée d’Adrien Thomasson,  en provenance de Strasbourg. Un joueur compatible avec le jeu prôné par Franck Haise, qui n’a d’ailleurs pas mis longtemps à prendre ses marques.

Avant de se déplacer à Troyes (samedi, 17h), les Lensois savent qu’en gagnant, ils prendront des points à l’OM ou Monaco, qui s’affrontent au Vélodrome, solidifiant ainsi leur place sur le podium.

Avec une seule défaite lors de la phase aller, soit une de moins que le PSG (qui a perdu à Lens et à Rennes), les Sang et Or ont mis la barre très haut. S’ils prenaient ne serait-ce que 5 points de moins lors de la phase retour, Franck Haise et ses joueurs feraient aussi bien que Lille, champion lors de la saison 2020/2021. Pourquoi pas alors, revenir sur le PSG en gardant le même rythme ? Le défi commence ce samedi.

Arnaud Mercière

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi