samedi 26 novembre 2022

France – Australie (Coupe du monde) : les Bleus en mission

France - Australie (21h)

À lire

La France entre en lice ce soir face à l’Australie. Un premier match rendu encore plus décisif, vu le contexte, qui doit servir à rassurer les Bleus. Par notre expert, Noël Tosi*

On a tellement dit de choses sur ce match, sur cette équipe de France ! Bien sûr, tout le monde sait : le premier. Match est le plus important.

Didier Deschamps, échaudé avec l’affaire Benzema, ne prendra pas le risque de faire débuter Raphaël  Varanne que si ce dernier est à 100 pour 100 (d’ailleurs, on annonce une charnière Konaté – Upamecano).

La base : pas de centres aériens

Nous sommes à peu près sur que nous allons jouer en 4x2x3x1, avec quatre joueurs offensifs, ce qui est une bonne chose, lorsque l’on sait que nous allons jouer contre une équipe totalement recroquevillée en défense.

Dans cette option de plan de jeu, nous allons étudier : Comment jouer contre une équipe qui va défendre dans ses 30 derniers mètres ?

Nous savons que, faire des dernières passes ou des centres loin du but avantagerait cette équipe australienne. La qualité du jeu aérien défensif de cette équipe est reconnue de tous.

Leur 4x5x1 risque de gêner la France, pour la simple et bonne raison qu’à l’aspect tactique viendra se joindre un engagement physique de très haut niveau (c’est ce qui nous avait surpris en Russie en 2018 ).

Sans inventer quoi que ce soit, la décision viendra  sur les cotés, avec la capacité de Kylian M Bappé et Ousman Dembélé de contourner le bloc en béton, dressé par l’Australie mais pas que…

Le scénario idéal : marquer vite et jouer les contres

Dans ce plan de jeu, le rôle des latéraux sera déterminant. Il y a peu de chances que ces derniers, s’ils arrivent à se positionner dans la zone de finition, soit serrés de très près par des adversaires.

Dans une défense regroupée, la solution vient souvent des latéraux ou des milieux de terrain. C’est la base.

Marquer tôt va nous faciliter la tâche, en changeant la physionnomie du match. Il faudra débloquer au plus vite une situation, afin que nous puissions jouer sur nos meilleurs atouts : le contre avec M Bappé et Dembélé.

Reste le plan défensif pour lequel tout le monde s’interroge ? Upamécano – Konate  et leur inexpérience, Lucas Hernandez et Pavard ?

Peu importe ! On va revenir quatre ans en arrière et la soufflante que Didier Deschamps avait mis à Dembélé et Mbappé ( voir d’autres !) à la suite du match contre l’Australie sauvé par les rentrant Giroud et Matuidi. L’aspect défensif c’est l’affaire de tous avait rappelé DD. Une évidence à appliquer dès ce soir. Les Bleus entament leur mission avec détermination.

Faire de la France une surprise…

Dans le haut niveau, on ne joue pas que dans un sens, lorsque l’on a le ballon, le replacement et le pressing pour couper les rampes de lancement adverses vont aussi être un élément clé de ce combat.

La présence de Giroud sera aussi d’un grand secours sur le plan offensif et dans ce contexte de défense regroupée mais aussi sur le plan défensif, avec sa générosité et son jeu de tête sur les coups arrêtés.

Et puis nous avons Kylian M Bappé. Tout le monde aime Kylian. Nous le « Kiffons  » tous. Pour moi il est encore plus fort qu’en 2018 et il va montrer au monde entier qu’il est le leader d’une équipe que l’on a trop vite enterrée, et qui finalement, sera peut-être la plus grande surprise de ce mondial…

Les matchs du jour :

11h : Argentine – Arabie Saoudite (Gr. C)

14h : Danemark – Tunisie (Gr. D)

17h : Mexique – Pologne (Gr. C)

20h : France – Australie (Gr. D)

*Premier technicien français à avoir entraîné aux États-Unis, Noël Tosi a commencé sa carrière sur le banc à l’âge de 27 ans. Passé par Grenoble, Nîmes, Gueugnon, Arles-Avignon, Angers ou encore Cherbourg en France, il a aussi été sélectionneur du Congo et de la Mauritanie.

spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actu

spot_img
spot_img

À lire aussi